Isolation thermique par l'extérieur ou par l'intérieur : quelle technique privilégier ?

Isolation thermique par l’extérieur ou par l’intérieur : quelle technique privilégier ?

L’isolation des murs permet de profiter d’une maison thermiquement confortable tout au long de l’année tout en réduisant la consommation énergétique. Vous avez le choix entre deux techniques : l’isolation par l’intérieur ou celle par l’extérieur.

Chacune possède des avantages indéniables, mais aussi des inconvénients. Nous réalisons un comparatif pour peser le pour et le contre.

L’isolation thermique par l’extérieur (ITE)

L’ITE est une technique qui consiste à placer un isolant du côté extérieur du bâtiment. Elle se fait généralement dans le cadre d’une rénovation de façade et ne nécessite pas de grands travaux.

Plusieurs solutions sont proposées pour répondre à tous les besoins :

    • l’isolation extérieure par bardage en bois, PVC ou métal ;
    • l’isolation extérieure par panneau enduit ;
    • l’isolation extérieure par enduit isolant.

L’ITE permet de :

– traiter les ponts thermiques grâce à la pose d’un système à haute performance énergétique ;

– préserver la surface habitable de la maison ; vous n’avez pas non plus besoin de déménager durant les travaux ;

– embellir la façade et optimiser son étanchéité ainsi que sa protection contre les intempéries.

Ses points faibles résident dans son prix qui est beaucoup plus cher que l’ITI et la nécessité de modifier l’aspect des murs. Vous ne pouvez pas non plus la réaliser sur des bâtiments anciens.

Une déclaration préalable des travaux est aussi obligatoire pour vérifier la conformité des travaux avec les règles d’urbanisme en vigueur.

L’isolation thermique par l’intérieur (ITI)

Contrairement à l’ITE, l’ITI est une technique qui consiste quant à elle à placer l’isolant sur le mur intérieur du bâtiment et à le recouvrir d’un parement.

Pour ce faire, vous pouvez optez pour :

    • une isolation sous ossature métallique, l’isolant va être déroulé entre des rails métalliques,
    • une isolation par doublage collé, l’isolant va être revêtu de plaques de plâtre,
    • une isolation par lame d’air, l’air va être emprisonné entre le mur et l’isolant.

Les isolants les plus utilisés sont la laine de verre, la laine de roche et le polystyrène.

Vous apprécierez ce type d’isolation pour :

– son prix abordable

– sa facilité et rapidité de mise en œuvre

Elle ne requiert pas, par ailleurs, de modification de l’aspect de la maison ni d’autorisation administrative.

Il faut toutefois savoir que l’ITI nécessite la réduction de la surface habitable par une augmentation de l’épaisseur des murs et l’obligation de vider et protéger la maison lors des travaux.

Il ne supprime pas intégralement les ponts thermiques mais les réduit et la décoration de votre intérieur devra être rénovée.

Entre l’ITI et l’ITE, laquelle choisir ?

Votre décision va varier en fonction de plusieurs critères comme :

    • la configuration de votre maison,
    • vos envies et vos besoins (maison basse consommation, respect de la norme RT 2012, confort plus important au quotidien, murs à embellir…),
    • le prix de l’isolant et des travaux.

Pour faire le bon choix, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel. Expérimenté dans le domaine, il saura vous conseiller la technique la plus adaptée à votre situation sachant que l’isolation thermique par l’extérieur est plus privilégiée dans le cadre d’une rénovation de bâtiment.

Ce spécialiste peut également prendre en main les travaux et garantit des réalisations fiables et durables. Il vous suffit de contacter une entreprise de confiance, renommée dans votre région grâce à ses prestations de qualité.

Laisser un commentaire

Retour en haut