étanchéification fondation maison

Quels sont les moyens pour assurer l’étanchéité des fondations ?

Des fondations qui manquent d’étanchéité favorisent les remontées capillaires qui provoquent l’apparition de moisissures et de taches humides sur les murs. Et on le sait bien, une habitation sujette à un fort taux d’humidité est source de différentes maladies notamment allergiques et respiratoires. Afin d’éviter ces désagréments, les professionnels de la construction peuvent mettre en œuvre diverses techniques d’étanchéification des fondations que vous allez retrouver tout au long de cet article.

Savoir reconnaître la présence d’une infiltration d’eau

L’eau s’infiltre le plus souvent à la base d’un bâtiment, c’est-à-dire au niveau des fondations et des murs enterrés. C’est pourquoi on rencontre souvent ladite infiltration dans le sous-sol. Celle-ci poursuit sa route et remonte vers les pièces situées à l’étage. L’eau finit ainsi, par imbiber les murs.

Des signes apparents peuvent vous aider à confirmer la présence d’humidité à l’intérieur de votre habitation :

• formation de moisissures ou de taches noirâtres sur les murs ;
• présence de fissures ou de traces d’eau sur le revêtement du sol (carrelage, béton…) ;
• trempage de l’isolant ;
• condensation sur les fenêtres et les tuyaux ;
• dégagement d’une odeur de renfermé ou d’humidité ;
• existence de poudre blanche sur le béton.

Quelles solutions d’étanchéité choisir ?

Au vu des effets néfastes que peuvent engendrer les infiltrations d’eau, il est bien plus que nécessaire de procéder rapidement à l’étanchéification des fondations. Cette opération peut avoir lieu au moment de la construction ou dans le cadre d’une rénovation.

L’étanchéification par l’application d’un mortier

Le mortier d’imperméabilisation ou mortier hydrofuge est la première solution que l’on vous propose pour rendre étanches les fondations de votre maison. Pouvant directement être appliqué sur tous supports (béton, parpaing…), ce produit est constitué d’un mélange de sable, d’eau, de chaux ou de ciment. À celui-ci s’ajoute des résines et des adjuvants chimiques qui procurent à la surface une parfaite étanchéité.

Le mortier hydrofuge est très utilisé par les constructeurs du fait de son efficacité. Pour l’appliquer, servez-vous d’une brosse ou d’une lisseuse. Vous pourrez choisir entre différentes marques proposées sur le marché. Parmi les plus achetées figurent Parexlanko, Sika et Bostik.

L’étanchéification par l’application d’un enduit bitumineux

Élaboré à partir de bitume, de brai ou de goudron, l’enduit bitumineux est idéal pour imperméabiliser les supports poreux comme les parpaings, les agglos, le béton ou les briques. Ce produit s’applique à la taloche. Pour garantir une étanchéité optimale, le support doit recevoir deux couches. La première est effectuée de bas en haut avec le côté cranté de l’outil tandis que la seconde est réalisée avec le côté lisse. Vous trouverez sur le marché des enduits bitumineux de différentes marques : Sika, Lankoblack, Bostik…

L’étanchéification par la pose d’un bitume imperméabilisant

On utilise généralement ce produit dans le cadre d’une construction. Toutefois, les professionnels du bâtiment peuvent aussi préconiser cette méthode dans la rénovation pour étanchéifier des fondations en béton armé. Son application s’effectue en deux ou trois couches à l’aide d’un rouleau, d’une brosse ou d’un pistolet.

Avant de procéder à la pose de ce produit, il faut nettoyer le support. Pour ce faire, l’artisan utilise un nettoyeur haute pression afin d’enlever la poussière et les traces de démoulage, de graisse ou de laitance. Un temps de séchage est observé avant l’application du bitume imperméabilisant qui doit former une pellicule lisse et adhérer parfaitement au support. Parfois, il faut chauffer ce produit pour éviter un épaississement après la pose.

L’étanchéification par la pose de membrane d’étanchéité

Comparées aux enduits et aux produits bitumineux, les membranes d’étanchéité sont plus efficaces et plus résistantes en raison de leur composition. En effet, ces revêtements protecteurs peuvent être fabriqués à partir de :

• polyéthylène haute densité ;
• polypropylène haute densité ;
• bitume thermocollant ;
• caoutchouc élastomère.

Par ailleurs, ils peuvent être posés de différentes manières allant du clouage à la soudure. Avant la pose, il faut appliquer une couche d’apprêt sur le support. Aussi, il est important de suivre la notice fournie par le fabricant.

 

Laisser un commentaire

Retour en haut