Les 13 étapes de pose d’une semelle isolée

La construction d’une fondation isolée requiert plusieurs étapes importantes. Si vous avez l’intention d’en réaliser pour vos nouveaux poteaux de clôture ou pour l’ abri de votre jardin par exemple, découvrez dans cet article les 13 étapes de pose d’une semelle isolée ! N’oubliez pas de vous équiper de Spray de marquage et de tréteaux pour les outils et matériaux nécessaires.

1- Tâchez de déterminer l’emplacement

Comme tous les projets de construction, vous devez vous renseigner auprès des autorités et suivre les démarches administratives avant la réalisation des fondations ! Une fois le permis de construire obtenu, vous pouvez déterminer librement l’emplacement de la fondation en définissant sa longueur, sa largeur ainsi que sa profondeur.

2- Délimitez la zone

Délimitez et mesurez la zone tout en rajoutant 20 centimètres d’espace de travail sur les côtés. Pour les outils, équipez-vous d’un cordeau et d’une équerre de maçon pour la réalisation de l’opération. Et pour plus de sécurité, pensez également à mesurer les diagonales !

3- Marquez la surface de la fondation

Vous avez besoin d’un Spray de marquage pour marquer la surface de la fondation. Cet outil vous permet aussi d’indiquer le contour de la fondation au sol.

4- Vérifiez au cas où le sol présente une pente

Pour savoir si le sol présente une pente, placez au point le plus haut de la fondation souhaitée une règle de maçon et un niveau à bulles et à l’horizontale, puis mesurez la distance au sol à chaque coin.

5- Nivelez le sol en pente

Tâchez d’enlever 10 à 15 cm environ du sol sur toute la surface pour compenser la pente et déplacez plus de terre au niveau du point le plus haut.

6- Réalisez le coffrage pour la semelle ponctuelle

Après avoir nivelé le sol en pente, réalisez ensuite le coffrage. Pour que le cadre ne tombe pas dans la fouille de fondation, laissez deux panneaux de coffrage dépasser des deux côtés et reliez les planches en employant des vis ou encore des clous.

7- Marquez et répartissez les positions des semelles isolées

Marquez les positions des semelles en utilisant les cadres de coffrage sans oublier de prendre en compte la dimension totale de la fondation.

8- Marquez la position des cadres

Après avoir marqué et réparti les positions des semelles ponctuelles, tâchez aussi de marquer celle des cadres au sol en vous équipant du Spray de marquage. Ensuite, appliquez la couleur le long du bord intérieur des coffrages et retirez les cadres après.

9- Réalisez les fouilles en vous renseignant auprès du service de l’urbanisme

Réalisez les fouilles en creusant 70 cm de profondeur. Normalement, vous obtenez une profondeur totale de 80 cm avec les 10 cm de hauteur du coffrage pour que la fondation soit bien protégée contre le gel. Pour plus d’informations sur la profondeur hors-gel, renseignez-vous auprès du service de l’urbanisme.

10- Alignez tous les coffrages avec un niveau à bulles

En vous équipant d’un niveau à bulles, tâchez d’aligner tous les coffrages.

11- Gâchez et coulez le béton

Mélangez le béton et vérifiez bien que celui-ci ne soit pas trop liquide. Versez ensuite le béton dans les trous après l’avoir mélangé. N’oubliez pas de revérifier les coffrages alignés. Pour finir cette opération, étalez proprement le béton et laissez-le sécher pendant quelque temps.

12-Retirez les coffrages une fois le béton sec

Tirez minutieusement les cadres de coffrage vers le haut quand le béton est sec en utilisant un matériau au cas où ces cadres ne se détachent pas.

13- Obtenez une surface propre sur l’ensemble de la fondation

Si vous voulez obtenir une surface bien propre sur l’ensemble de la fondation, pensez à combler les espaces vides à l’aide de graviers ou encore de pierres concassées !

Découvrez également les différentes étapes de pose d’une semelle filante, son coût et ses utilités.

Laisser un commentaire

Retour en haut