mur-doublé

Focus sur le doublage de murs

Vivre confortablement, sans trop consommer d’énergie est un credo pour de nombreux propriétaires. D’ailleurs, c’est une raison valable pour investir dans une meilleure solution d’isolation, et ainsi accentuer votre confort. Étant donné que l’épaisseur d’un mur est responsable de plus de 25 % des pertes thermiques, il est logique de chercher une alternative pour contourner cet état de fait. Raison pour laquelle, effectuer des travaux pour doubler les murs est une idée à creuser absolument. Peu onéreux et surtout facile à mettre en place, découvrez ci-dessous, la nouvelle méthode d’isolation préférée des particuliers : le doublage des murs.

 

Généralité

Par définition, le doublage de murs consiste à ajouter des cloisons ou des contre-cloisons sur le mur initial de votre logement. Cette opération est effectuée pour rendre ce dernier plus épais, ce qui limitera les pertes en matière de chauffage et diminuera la consommation énergétique. Pour mener à bien un doublage de murs, deux étapes sont nécessaires, selon vos besoins et le type de mur à recouvrir. Actuellement, la méthode de doublage de murs la plus utilisée reste l’isolation thermique par l’intérieur. Néanmoins, l’isolation thermique par l’extérieur reste une solution viable pour les cloisons en briques.

Les méthodes de doublage de murs

Il en existe 2 :

Le doublage collé

Celle-ci est recommandée pour les murs porteurs. Généralement composée d’un panneau isolant à coller sur une plaque de plâtre, la méthode du doublage collé ne demande aucune compétence technique. Cette pratique permet d’isoler un mur du sol au plafond, sans avoir besoin de raccords. Toutefois, il est toujours préférable de faire appel à un maçon professionnel pour l’exécution des travaux.

La contre-cloison ou la cloison
Deux types de contre-cloisons sont disponibles sur le marché :

  • La contre-cloison de doublage de murs maçonnée de béton ou de terre cuite. Elle a une épaisseur d’environ 5 cm, qui emprisonne l’isolant ;
  • La contre-cloison de doublage de mur sur ossature. Elle est composée d’éléments qui facilitent le passage des réseaux électriques et des tuyauteries et n’est conseillée par R&Co RENOVATION que si les murs sont dégradés ou présentent de faux aplomb.

Par ailleurs, pour un doublage de murs efficace, il existe une liste complète d’isolants.  En voici le top 4 :

Les avantages du doublage de murs

Le doublage de murs, vous permet :

  • D’améliorer le confort thermique de votre maison : moins votre logement perd de chaleur, moins vous consommerez d’énergie ;
  • De supprimer les écarts de température entre l’air ambiant et les parois : cela vous permettra de réaménager votre maison à votre guise ;
  • D’économiser sur les coûts de travaux d’isolation : le doublage des murs est une solution intéressante et accessible aux particuliers. L’installation ne nécessite pas forcément l’aide d’un professionnel, ce qui réduit conséquemment les frais ;
  • D’obtenir une meilleure isolation acoustique : le doublage de murs permet non seulement d’obtenir une meilleure isolation thermique, mais il joue également sur la performance phonique ;
  • De protéger l’environnement : en évitant les déperditions thermiques, vous faites des économies d’énergie, ce qui contribue à la sauvegarde de mère nature.

Les inconvénients du doublage de murs

L’un des plus grands désavantages d’un doublage de murs reste son coût, lorsqu’il n’est pas effectué avec les travaux de construction primaire. Le mieux est d’opter pour cette méthode dès le début de la construction du logement. En effet, l’enjeu est que si vous ne le faites pas initialement, vous allez devoir doubler tous vos murs et non un seul. Ce qui malheureusement vous fera perdre de l’espace.

 

Laisser un commentaire

Retour en haut