Cloison en plaques de plâtre

Cloison en plaques de plâtre, en béton ou en brique : laquelle choisir ?

Pour mieux délimiter les différents espaces dans les maisons, l’utilisation des cloisons est d’une grande importance. Cependant, il existe différents types de cloisons. Celles-ci se distinguent l’une des autres par le matériau de base utilisé. Entre une cloison en plaques de plâtre, en béton ou en brique, voici celle que vous deviez choisir.

Cloison en plaques de plâtre

Les plaques de plâtre font partie des matériaux les plus utilisés pour la réalisation des cloisons. Il s’agit en effet d’importants panneaux habillés d’un parement en carton au niveau des faces. Ils sont polyvalents et bien indiqués pour de nombreux usages. Compte tenu de l’emploi à en faire, il en existe sous trois différents modèles. Le premier est celui à bord aminci, le deuxième est arrondi puis le troisième est rond aminci. On distingue également le modèle hydrofugé connu pour sa résistance aux projections d’eaux puis le modèle ignifugé qui ne se détériore pas face au feu. Pour distinguer un modèle de l’autre, vous pouvez consulter une entreprise de maçonnerie.

Par ailleurs, les plaques de plâtre sont généralement vissées sur une ossature métallique. C’est un système permettant de dissimuler les gaines et les canalisations. Le fait qu’elles soient faciles à découper favorise la création des courbes de cloisons. Il s’agit en réalité du type de cloison le plus facile à mettre en œuvre puisqu’il ne crée pas de grosses surcharges.  Aussi, affichent-elles un meilleur rapport qualité/prix.

Cloison en béton

Les cloisons en béton sont généralement réalisées avec du sable siliceux, de chaux et du ciment. L’ensemble forme un produit à ‘’isolation repartie’’. Pour cela, ils ne nécessitent plus la pose d’un isolant complémentaire. De même, les carreaux formés par ce mélange sont deux fois moins lourds que les briques plâtrières ou les carreaux de plâtre. S’assemblant selon la technique du joint mince, les mortiers fabriqués avec ces types de béton sont le plus souvent déposés en couche régulière sur les joints horizontaux et verticaux.

Les cloisons en béton sont de plus en plus convoitées en raison de leur aspect léger et de leur isolation thermique. Elles possèdent une grande résistance mécanique et sont adéquates pour la régulation de l’hygrométrie. De même, elles sont acoustiquement performantes et restent ininflammables. En outre, malgré ces avantages, les carreaux en béton nécessitent d’enduits pour une réussite parfaite de la pose de la cloison.  Pour qu’ils soient adaptés à toutes les formes, ils doivent être façonnés par le système de grattage ou encore par ponçage.

Cependant pour réussir l’isolation avec les cloisons en béton, il suffira d’augmenter l’épaisseur du béton. Le surcoût pourra être compensé par l’inutilité d’un isolant.

Cloison en brique

Les cloisons en brique offrent au même moment une isolation thermoacoustique, une bonne régulation de l’humidité ainsi qu’une meilleure résistance mécanique. Du fait de leur forme creuse, elles peuvent se décliner sous plusieurs épaisseurs. Ceci leur permet de s’adapter sans aucune difficulté aux besoins des murs courbes par exemple.

Les cloisons en briques se regroupent en deux grandes familles. Il s’agit d’une part des plâtrières (assemblage par plâtre), et d’autre part, des collées (sous le principe d’assemblage par colle). C’est-à-dire qu’après avoir posé les briques, la cloison peut être recouverte sur ces deux faces de plâtre ou de colle. L’un des avantages importants des cloisons en brique est qu’elles restent insensibles aux dégâts des eaux avec une durée de vie importante. Cependant, elles sont très coûteuses et nécessitent un temps de séchage plus long. Ceci pourrait entrainer le ralentissement des travaux.

En résumé, tous ces différents types de cloisons comportent chacun des avantages et des inconvénients. Le choix d’un au détriment de l’autre dépendra de vos objectifs et de vos moyens. Toutefois, pour un meilleur rapport qualité/prix, la cloison en plaque de plâtre demeure la plus avantageuse.

Laisser un commentaire

Retour en haut