Mur de brique

Démolir une cloison en briques en 4 étapes

Pour reconfigurer votre espace intérieur, vous pouvez être tenté de supprimer un mûr en brique ou de créer une ouverture dans ce mur. Votre projet est intéressant, mais prenez les précautions nécessaires pour réaliser les travaux de démolition en toute sécurité. Et surtout, assurez-vous au préalable que vous allez casser une cloison classique, et non un mur porteur. Découvrez comment démolir votre cloison en brique en 4 étapes.

1. S’assurer que la cloison est abattable

Avant de casser votre cloison en brique, étudiez la faisabilité des travaux. Votre projet de démolition de mur ne doit ni impacter votre sécurité, ni fragiliser la structure de votre maison. De ce fait, assurez-vous que votre cloison en brique n’est pas porteuse. En principe, un mur non porteur est moins épais par rapport à un mur porteur qui fait généralement plus de 15 cm. Vous pouvez aussi tapoter avec une masse sur différentes zones de votre cloison en brique et écouter le bruit qui en résulte. Vous entendrez une résonance aiguë avec une cloison non porteuse, et un bruit sourd avec une cloison porteuse.

Après vous être assuré d’avoir affaire à un mur non porteur, détectez le câble électrique et la canalisation qui passent par votre cloison en brique. Pour ce faire, il suffit d’utiliser un détecteur de matériaux en le faisant passer sur toutes les zones du mur à démolir. L’outil repère automatiquement la présence d’un corps sous le mur, et vous envoie des signaux lumineux à chaque détection. Vous pouvez alors tracer au crayon l’emplacement du circuit pour pouvoir l’éviter lors de la découpe de la cloison.

2. Tracer l’ouverture prévue

Vous devez déjà avoir en tête les mesures de l’ouverture que vous souhaitez réaliser sur votre cloison en brique. Reportez-les sur la surface du mur pour faire le traçage de l’ouverture au crayon. Vous allez alors réaliser le tracé de l’ouverture, de la porte, ou de la fenêtre en fonction de votre projet.

Vous êtes libre de choisir la hauteur du linteau, mais référez-vous aux charges qu’il va supporter. Si l’ouverture recevra une porte ou une fenêtre, prévoyez au moins 30 cm en plus de sa largeur pour le linteau. Servez-vous d’une règle pour obtenir un traçage bien précis.

3. Réaliser la démolition avec les outils appropriés

Une fois le traçage effectué, vous pouvez entamer la démolition de la cloison. Enfilez vos gants et vos lunettes de sécurité, et commencez à dégager le haut avec des outils manuels. Pour ce faire, servez-vous d’un burin et d’une massette en suivant le traçage sur la surface du mur. Procédez section par section en essayant de retirer une partie du revêtement des briques.

Quand les briques sont toutes mises à nu, percez des trous au niveau des coins d’angle au moyen d’une perceuse. Ensuite, servez-vous d’une scie sabre conçue pour l’abattage des cloisons en brique et en plaques de plâtre. Enfoncez alors la lame de votre scie dans l’un des trous préalablement percés, et fractionnez les briques en suivant les lignes de repère. Réglez la vitesse et l’enfoncement de la lame afin de dégager entièrement les briques. Servez-vous de temps en temps d’un ciseau à brique pour peaufiner votre travail.

4. Poser un linteau

Quand l’ouverture est créée, posez le plancher supérieur qui va soutenir les briquettes restantes. Pour faire simple, utilisez un linteau en bois ou en béton préfabriqué, ou encore des poutrelles. Réalisez un lit de mortier pour le recevoir. Un linteau est facile à mettre en place, mais comme il est plutôt lourd, faites-vous aider par une autre personne pour son installation.

Vous pouvez aussi vous servir d’un engin de levage pour soulever plus facilement le linteau jusqu’à l’emplacement prévu. Une fois installé, ce plancher peut être scellé avec du béton. Le séchage de sa fixation peut prendre jusqu’à 6 jours.

Pour des raisons de sécurité, avant de démolir votre cloison en brique, recouvrez bien le sol et le mobilier de la pièce. Et n’oubliez pas de couper le circuit électrique et l’arrivée d’eau.

Laisser un commentaire

Retour en haut