Quel budget prévoir pour démonter une cheminée ?

Vous envisagez de démonter votre cheminée dans le cadre d’un projet de rénovation ou d’aménagement intérieur ? C’est la meilleure solution, notamment si vous souhaitez vous débarrasser d’une vieille cheminée ou si vous souhaitez optimiser l’espace intérieur. Après avoir effectué le démontage, vous pouvez modifier le type et la forme de votre cheminée pour un modèle plus performant. Vous pouvez également la remplacer par un autre système de chauffage comme le poêle à bois. Mais combien coûte le démontage d’une cheminée ? Focus.

Les risques du démontage d’une cheminée

Le démontage d’une cheminée présente de nombreux risques. C’est une opération délicate et dangereuse. En effet, les risques les plus fréquents liés au démontage d’une cheminée sont : les chutes de pierres ou de matériaux, l’éboulement du conduit de cheminée, l’affaiblissement de l’étage et l’effondrement du mur ou de la toiture.

Ainsi, il est important de confier les travaux à des professionnels et de prendre les précautions nécessaires avant de lancer les travaux de démontage. Pour cela, il faut faire sortir tous les meubles et les objets situés dans la pièce concernée. Par ailleurs, il est conseillé de protéger le sol avec des films multicouches et de calfeutrer les ouvertures (portes et fenêtres) pour empêcher que la poussière ne se propage.

Les étapes à suivre pour démonter une cheminée

Le démontage d’une cheminée se fait en 5 étapes :

    • Le diagnostic de la cheminée : ce diagnostic permet d’examiner l’état de la cheminée et du conduit. Il permet aussi de déterminer les travaux à entreprendre selon le type de cheminée.
    • Le démontage du haut du foyer : cette opération se réalise de haut en bas. S’il s’agit d’une maison à étages, utilisez des étais métalliques pour soutenir le plancher de l’étage. L’opération commence par le démontage de l’ensemble du conduit et le dégagement du haut de la cheminée. Elle s’enchaîne avec l’évacuation de la cheminée, incluant celle des pierres et du revêtement à l’aide d’un burin. Elle se termine par la démolition du support de cheminée.

La personne qui prend en charge les travaux doit s’équiper d’un casque de protection, d’une paire de lunettes et de gants.

    • La réalisation des finitions : qui comprend le nettoyage du chantier, l’application de l’enduit et du revêtement mural pour l’élimination des traces du conduit. Il est recommandé de reboucher le conduit pour empêcher les risques de fuites.

Les facteurs déterminant le coût du démontage de cheminée

Le coût du démontage de cheminée dépend d’un certain nombre de facteurs :

  • L’accessibilité : certains chantiers exigent plus de matériels et plus de déplacements.
  • Le type de cheminée à démonter : le prix du démontage est différent d’un modèle à un autre (cheminée fixée au sol, cheminée fixée au plafond ou cheminée indépendante).
  • Les matériaux utilisés lors de la fabrication de la cheminée : certains matériaux sont difficiles à enlever.
  • L’entreprise spécialisée dans le démontage de cheminée choisie : il n’existe pas de barème fixe pour les travaux de démontage de cheminée.

Le budget à prévoir pour le démontage d’une cheminée

Le budget à prévoir pour le démontage d’une cheminée et de son conduit varie entre 500 et 1 500 euros.

Toutefois, le démontage d’une cheminée implique des travaux annexes au démontage d’une cheminée, la réalisation de nombreuses finitions ainsi que l’achat de divers matériaux. Ainsi, il faut prévoir des frais supplémentaires, comme :

  • évacuation des gravats : environ 500 euros,
  • évacuation des tuiles : 15 à 40 euros,
  • évacuation de l’ardoise : 50 à 60 euros,
  • enduit de rebouchage : 12 à 25 euros,
  • placo : 25 à 30 euros,
  • peinture de plafond : 30 à 40 euros,
  • peinture murale : 20 à 30 euros,
  • dépose de l’ancien sol avec ragréage : 20 à 45 euros,
  • revêtement de sol avec sa pose : 20 à 200 euros.

Laisser un commentaire