fenêtre PVC

Installer soi-même une fenêtre en PVC : les précautions à prendre

Dans le cadre d’une construction ou d’une rénovation totale d’un bâtiment, la pose de fenêtres est une étape inévitable. Les fenêtres en PVC sont celles qui attirent beaucoup de propriétaires. Cet engouement est dû aux nombreuses qualités de ce matériau : fiabilité, capacité isolante, durabilité, esthétique et bien d’autres. Toutefois, poser soi-même une fenêtre en PVC peut être délicat. Trouvez dans cet article les précautions à prendre pour mener à bien les travaux.

Connaître les réglementations concernant toute pose de fenêtre

La première précaution à prendre concernant la pose de fenêtres en PVC est de bien s’informer sur les réglementations en vigueur. En effet, cette pratique est régie par la norme DTU 36.5, qui s’applique également à la pose de portes-fenêtres, de blocs-baies et de portes extérieures. Bien que cette norme ne soit pas obligatoire, elle rassemble les références essentielles, les recommandations et les critères de choix concernant les menuiseries qui sont fixées aux éléments du gros œuvre d’un bâtiment en construction ou en rénovation.

S’équiper du matériel indispensable à la pose de fenêtre

Pour ne pas rencontrer des difficultés en cours de travaux, il faut rassembler le matériel essentiel bien avant de les entamer. En général, un outillage complet pour une pose de fenêtres en PVC doit être composé des accessoires suivants : mètre ruban, marqueur, niveau à bulle, joint d’étanchéité, cartouche de joint, cales, perceuse, visseuse, vis, chevilles, pistolet à joint, pied-de-biche et équerre de menuisier. Le prix d’un ensemble d’équipements pour la pose de menuiserie est d’environ 250 euros. Selon le budget, il est conseillé de choisir la meilleure qualité possible pour l’achat du matériel. En effet, des outils de mauvaise qualité risquent d’endommager les ouvrages et de compliquer davantage les travaux.

Suivre minutieusement les étapes de la pose de fenêtre

Une fois les préparations effectuées, la pose des fenêtres en PVC proprement dite peut se faire. Il est indispensable de suivre toutes les étapes pour obtenir un rendu final satisfaisant. S’il s’agit d’une rénovation, il convient d’abord de démonter les anciennes fenêtres et de nettoyer les murs pour une meilleure adhésion des nouveaux éléments.

Dégonder en amont les volets est conseillé pour faciliter le montage du cadre. On positionne ce dernier sur l’ouverture, tout en vérifiant la conformité des dimensions en utilisant le niveau à bulle. Une fois qu’il est bien centré, la fixation du cadre est réalisée à l’aide de la perceuse, des chevilles et de la visseuse. Après avoir fixé correctement le dormant, on peut combler les espaces vides avec le matériau isolant choisi (silicone, mousse expansive en polyuréthane, joint, etc.).

Avant de rattacher les battants préalablement démontés, on y installe d’abord les poignets. Les finitions consistent enfin à vérifier que chaque fenêtre est fonctionnelle (pas de grincement ni de blocage) et à enlever les films de protection sur tous les éléments en PVC.

Confier les travaux à un professionnel de la pose de fenêtre en PVC

Comme déjà dit, la pose de fenêtres en PVC peut être compliquée. À défaut d’avoir le bon matériel et les compétences requises, faire appel à une entreprise de menuiserie qualifiée comme MAGARD LAURENT à Pajay est toujours une solution judicieuse. En effet, les services d’un professionnel s’avèrent de loin moins onéreux que les multiples réparations engendrées par un travail de mauvaise qualité. Un menuisier digne de ce nom est en mesure de garantir des fenêtres en PVC à la fois fonctionnelles, élégantes et pérennes.

Profiter du crédit d’impôt pour la pose de fenêtres en PVC

Il faut savoir que la pose de fenêtres en PVC est comptée parmi les travaux de rénovation énergétique grâce aux capacités isolantes de ce matériau. De ce fait, on peut bénéficier du CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique) pour ce genre de projet, tout en réalisant des économies considérables sur la facture de chauffage. Pour être éligible, il faut que les fenêtres en PVC à installer soient dotées d’un double ou d’un triple vitrage.

 

 

 

Laisser un commentaire

Retour en haut