5 points à considérer lors du nettoyage d’une salle de sport

Beaucoup d’établissements sportifs négligent l’hygiène de leurs locaux. Ils n’ont pas conscience qu’ils exposent les consommateurs à des risques de contagion sérieux. Surtout que d’après des études menées par FitRated – un site d’entraînement -, la saleté des salles de sport nuit grandement à la santé des personnes présentes sur place, durant les heures d’ouverture. Mais pas de panique, voici 5 points pratiques à considérer pour le nettoyage d’une salle de sport.

 

1-Nettoyez les revêtements de sol

Pour un local aussi étincelant que le palais de Versailles, il faudra vous débarrasser des saletés sur vos revêtements de sol. Non seulement, cela permettra de préserver l’hygiène de votre salle de sport, mais aussi d’en améliorer l’image. Choisissez avec soin les produits de nettoyage  afin qu’ils correspondent aux matériaux composant les revêtements de votre salle de sport. Le but est de pouvoir rendre au revêtement sa splendeur d’antan, mais aussi d’éviter de l’abîmer. Une astuce, pour une trace de chaussures, de graisses ou de sueur, utilisez un nettoyant fait maison. D’autre part, la méthode de nettoyage doit aussi être choisie selon la superficie de la pièce : pour une petite salle, de l’eau savonneuse et un balayage classique suffiront amplement. Par contre, pour une pièce un peu plus vaste, faire appel à l’assistance d’une entreprise de nettoyage spécialisée reste plus pratique.

2-Désinfectez les matériels de musculation, de fitness et de cardio

N’oubliez jamais de nettoyer les matériels de musculation, de fitness et de cardio, car ils sont les plus utilisés durant les heures d’ouverture. Du désinfectant industriel avec un taux d’alcool élevé suffira pour mener à bien cette tâche. Voici comment procéder : inspectez un à un les matériels et pulvérisez-les de désinfectant. Afin d’éviter la propagation de germes, ce procédé devra être effectué bimestriellement. En ce qui concerne les traces de salissure et de poussière, vous allez devoir enlever le hauban de vos équipements.

NB : dans l’optique de préserver la propreté de vos locaux, mettez à disposition des clients une poubelle afin qu’ils y jettent leurs déchets. Pensez à la vider journalièrement, selon le volume de clients.

3-Pensez à nettoyer les vestiaires

Une fois la salle principale nettoyée et désinfectée, passez aux vestiaires ! Étant donné qu’ils font partie intégrante de la salle de sport, ils doivent également être propres. Vous pouvez faire usage d’un produit acide pour les douches en porcelaine, en grès, en céramique ou en acrylique. Quant aux autres matériaux, ils doivent être traités avec un nettoyant multi-usage. Ce type de détergent convient parfaitement aux matériaux fragiles, car il n’est ni acide ni alcalin. Pour éviter de rayer vos sanitaires, faites usage d’un chiffon microfibre ou d’une éponge abrasive douce. En cas de besoin, vous pouvez en trouver dans les magasins spécialisés ou encore en grande surface. Le coût moyen n’excède pas 10 €.

4-Dépoussiérez le mobilier

Les meubles accumulent facilement la poussière. Ils sont donc de véritables nids à bactéries et peuvent rapidement contaminer le personnel ainsi que les clients. Afin de limiter ce risque, dépoussiérez tous les jours les casiers et utilisez un escabeau pour éliminer les salissures sur la partie supérieure de votre mobilier.

5-Vérifiez l’état des grilles d’aération

Vu qu’une salle de sport est fréquentée par une cinquantaine de personnes par jour, vérifiez toujours l’état des grilles d’aération. Elles doivent être entretenues scrupuleusement afin de garantir une bonne qualité de l’air dans la pièce. C’est d’autant plus valable pour les bouches de pulsion et les conduits d’aération des vestiaires. Si vous constatez des failles dans le système, prévenez immédiatement un expert.

 

 

 

Laisser un commentaire