verrière

Les 5 étapes à suivre pour installer une verrière en bois

Afin de délimiter ou de cloisonner des espaces tout en conservant la luminosité dans la pièce, la meilleure solution est d’installer une verrière. Cela permet entre autres d’apporter une touche d’esthétique à la pièce. En termes de matériau, vous avez l’embarras du choix : acier, alu, bois, etc. Si vous avez opté pour un modèle en bois, retrouvez ci-après les 5 étapes à suivre pour mettre en place une verrière en bois.

Mesure et pose de l’encadrement principal

La première étape de l’installation de verrière en bois est la prise de mesures de l’encadrement. Si vous prévoyez de mettre en place une ouverture de 120 cm de hauteur et de 130 cm de large, utilisez des tasseaux 4,4 cm x 2,7 cm. Pensez également à vous servir de vis à bois, 4cm de long de préférence. Dans le cas d’une verrière avec une ouverture plus grande, servez-vous de tasseaux plus longs.

Installation des cadres intérieurs

Une fois que l’encadrement principal est mis en place, passez à la pose des cadres intérieurs. Pour ce faire, vous aurez besoin de tasseaux verticaux et de vis à bois de 4 cm de préférence. Veillez à ce que les tasseaux se situent à la même distance les uns des autres. Pensez à installer 4 tasseaux à l’extérieur afin de garantir la stabilité de la structure. Afin de déterminer le nombre de tasseaux à utiliser, tenez compte de la hauteur et de la largeur des cadres à créer.

Pose de l’encadrement sur le mur

Pour fixer l’encadrement sur le mur, assurez-vous qu’il entre parfaitement dans l’emplacement qui lui est destiné. Laissez une distance de 3mm de chaque côté afin de placer les tasseaux. Utilisez des vis pour immobiliser le châssis.

Fixation des vitres

Pour les vitres d’une verrière en bois, choisissez soit du verre synthétique soit du plexiglas. Quoi qu’il en soit, vous avez besoin de tasseaux et de clous. Pour limiter les risques de rayures sur la vitre, prenez le soin de poser un morceau de carton contre le verre synthétique ou le plexiglas.

Peinture de la structure

La peinture de la structure permet de cacher les éclats de bois et les clous. Cependant, avant de commencer, pensez à protéger la vitre de la verrière en bois avec un adhésif de masquage. Si le verre dispose d’un film protecteur, cette étape n’est pas indispensable.

La peinture doit rendre la surface de la verrière en bois bien lisse. Si ce n’est pas le cas, servez-vous d’un papier de verre avec des grains très fins. Une fois que la totalité de la structure est peinte, laissez sécher en suivant les indications sur le pot de la peinture. Dans le cas où le rendu ne vous convient pas, passez une deuxième couche. Mais, avant cela, un ponçage s’impose. À la fin, enlevez le film protecteur et passez un coup de chiffon pour enlever la poussière. Privilégiez la peinture à l’eau afin d’éliminer facilement les saletés sur le vitrage.

Si vous suivez à la lettre ces différentes étapes, l’installation de verrière en bois sera un jeu d’enfants. Cependant, si vous n’avez pas l’âme d’un bricoleur, il vaut mieux s’adresser à un professionnel. Si vous penchez plutôt pour des menuiseries en alu ou en PVC, prenez contact avec l’entreprise F.DE LUCA. Elle propose la fabrication et la pose d’ouvrages sur mesure. La société s’occupe entre autres de la rénovation et du remplacement de fenêtre PVC. Pour demander plus d’informations sur ses différentes prestations, n’hésitez pas à vous servir du formulaire visible sur son site web. Afin d’obtenir un devis rapide ou un rendez-vous avec son équipe, appelez au 01 64 48 44 68. L’établissement est ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h.

 

Laisser un commentaire

Retour en haut