Est-ce que la présence de véranda influe sur le calcul du loyer ?

La présence de véranda offre plus d’espace de vie dans un logement, espace que vous pouvez aménager selon vos besoins. Mais si vous envisagez de louer une maison ou un appartement, l’existence d’une véranda peut poser un souci sur l’éventuel augmentation du loyer. Voici un article pour vous éclairer sur sa valeur immobilière et la législation en vigueur concernant les vérandas.

La véranda, une surface habitable

La surface habitable inclut la somme des surfaces de plancher des pièces ayant plus de 1,80 m de hauteur de plafond et de plus de 8 m² de superficie.

Cependant, elle exclut les combles non aménagés, les caves, les sous-sols, les remises, les garages, les terrasses, les balcons, les vérandas, les volumes vitrés, les locaux communs, les dépendances.

Ainsi, les vérandas, bien que constituant un espace aménageable dans une habitation, ne comptent pas comme surface habitable.

C’est la loi Boutin du 25 mars 2009, régissant la location de biens immobiliers de toutes natures ( maison, appartement, copropriété, local commercial ou professionnel), qui stipule cette exclusion.

En vertu de cette loi, le futur locataire a un droit de visibilité dans le contrat de location de toute la surface qu’il va occuper, excepté celle comportant des éléments où il ne pourra pas s’installer tels que les escaliers, les cloisons.

Ces parties non habitables doivent figurer sur le contrat de bail, mais ne sont pas prises en compte dans le loyer.

La véranda, une surface privative

La véranda est une surface construite et couverte faisant partie d’une maison. Les espaces clos et couverts font partie des surfaces privatives d’une habitation. La véranda est donc une surface privative, n’est-ce pas ?

Les espaces privatifs tels que les vérandas, les sous-sols, les greniers font partie intégrante de la construction. Ils sont donc comptabilisés lors de l’estimation de la valeur foncière de la maison d’après la loi Carrez sur la vente immobilière.

L’existence d’une véranda augmente ainsi la valeur du bien immobilier. Si vous êtes propriétaire, installer une véranda contribuera au confort de vos locataires éventuels. Dans votre intérêt, si vos locataires se plaisent dans votre maison, ils vont y rester.

De plus, votre bien aura plus de valeur dans le cas où vous envisagez de vendre plus tard.

La véranda, une surface de plancher

Lors d’un projet de construction neuve ou d’extension de maison, la surface de plancher doit être précisée. Dans ce cas, toutes les surfaces sont concernées, y compris les vérandas, les terrasses, etc…

Pour obtenir une autorisation d’urbanisme, il est obligatoire de tout mentionner.

La véranda, surface aménageable dans un logement, est donc incluse dans les surfaces de plancher et les surfaces privatives, mais non dans les surfaces habitables à louer.

Quelle véranda pour votre maison?

Les vérandas en aluminium, tendance du moment sont préférables, du fait que leur effet esthétique est appréciable.

Ces types de vérandas, avec les vitrages appropriés, ont une haute performance énergétique alliée à une luminosité accrue.

Dans le Vaucluse et les départements environnants, un entreprise spécialisée dans la construction de vérandas propose des ouvrages sur mesures correspondant à vos besoins.

En outre, les fermetures et la menuiserie extérieure en tous genre font partie des prestations proposées par cette entreprise.

Pour augmenter la valeur immobilière de votre construction, choisissez votre véranda chez Pascal Stores Fenêtres. Vous pouvez bénéficier de la visualisation de votre projet en 3D.

Si vous devez louer une maison ou un appartement à Vaison-la-Romaine ou dans les environs, Choisissez de louer une maison avec une véranda sur mesure construite par ces menuisiers expérimentés. La présence de véranda, rendant la maison plus confortable, n’aura aucun impact sur votre loyer.

Laisser un commentaire

Retour en haut