pose d'une porte de garage

Les 6 étapes de pose d’une porte de garage sectionnelle

Pour les petits espaces, une porte de garage sectionnelle est très pratique. Pour laisser entrer ou sortir la voiture, elle se range sous le plafond. Il faut toutefois faire attention à ses dimensions, ainsi qu’à la profondeur de refoulement. L’ouverture et la fermeture de la porte doivent être fluides. Pour vous aider dans vos travaux d’installation ou de rénovation, voici les 6 étapes de pose d’une porte de garage sectionnelle.

Le choix de la porte

Notons qu’il existe différents types de porte de garage : à ouverture coulissante, battante ou sectionnelle.

Le poids de la porte dépend en grande partie de la matière qui la compose. Il est important d’estimer le poids de la fermeture pour évaluer sa compatibilité avec la structure.

Il est également nécessaire de prendre les mesures précises des différentes cotes. S’il le faut, tournez-vous vers les fabricants qui proposent des portes de garage sur mesure.

Prévoyez aussi une prise électrique allouée à la motorisation de la porte. Un disjoncteur 10 A et un interrupteur différentiel de 30 mA doivent venir sécuriser l’installation.

La vérification du colis

Si vous avez commandé une porte de garage sectionnelle, la vérification de tous les composants est primordiale. Le colis doit contenir :

    • une notice de pose, qui peut également être téléchargée sur internet ;
    • plusieurs panneaux ;
    • l’ensemble du mécanisme ;
    • le bloc et le rail moteur, pour le cas d’un modèle motorisé.

Procédez par la suite à la vérification des outils nécessaires à l’assemblage. Faites-vous aider pour la pose. Les matériaux sont lourds et certaines tâches ne peuvent être accomplies par une seule personne.

Le montage des rails de guidage

Pour bénéficier de plus de précision et de stabilité, l’assemblage se fait au sol. Veillez cependant à la planéité du sol à différents endroits.

Clipsez les joints d’étanchéité sur les rails de guidage verticaux. Après avoir positionné les montants verticaux, vérifiez les niveaux et fixez la traverse haute.

Installez et fixez les rails de plafond, verticaux et horizontaux selon la notice. Veillez à bien les consolider.

La pose des panneaux

Mettez le panneau bas entre les rails verticaux, en le tenant en place grâce à un serre-joint. Vissez les charnières sur le haut du panneau, faites glisser la roulette dans le rail, et fixez le panneau suivant aux charnières. Vous aurez besoin d’une ou de plusieurs charnières intermédiaires sur des larges panneaux. Vérifiez toutefois l’horizontalité du panneau bas avant de poursuivre. Procédez ainsi pour tous les panneaux, et engagez le dernier dans les rails horizontaux. Gardez un petit espace entre le système de poulies et le bord du panneau.

La mise en service du système de ressort

Pour une porte manuelle, c’est la dernière étape à effectuer.

Faites-vous aider pour relever la porte au plafond, bloquez-la dans cette position avec deux serre-joints. Avant de la faire redescendre à un mètre du sol, accrochez le ressort sur le deuxième ou le troisième cran. La porte doit être en parfait équilibre.

La motorisation de la porte de garage

Au milieu du dernier panneau, fixez la plaque de fixation en perçant quelques points. Pour les modèles où une rallonge relie les deux éléments du rail, assemblez la tête du rail (côté pignon) au système de tension de chaîne. Engagez l’autre bout sur le pignon moteur et mettez l’étrier en place. Pliez et assemblez les pattes de suspension sur ce dernier. Après avoir monté le chariot sur le rail, placez-le sur la traverse de linteau, et fixez-le là via les pattes de suspension. Vissez l’autre bout du rail juste en haut de la plaque de fixation. Vérifiez la fluidité du mécanisme avant d’installer la butée mécanique.

Il ne vous reste plus qu’à brancher le moteur à la prise courant, et à programmer la porte de garage sectionnelle.

En cas de doute, faites poser la porte sectionnelle de votre garage par un menuisier professionnel. L’entreprise FENERGY, située à Dijon, sera ravie de vous aider.

Laisser un commentaire

Retour en haut