Porte de garage : sectionnelle ou battante ?

Avec les différents modèles de porte de garage proposés de nos jours, il est difficile de choisir celui qui s’adaptera à vos besoins. Il est cependant important d’opter pour le bon ouvrage afin d’assurer votre sécurité ainsi que celle de vos biens. Voici quelques conseils pour vous aider à choisir entre une porte de garage sectionnelle et celle battante.

Pourquoi opter pour une porte sectionnelle ?

Il existe deux types d’ouverture de portes sectionnelles : l’ouverture verticale et l’ouverture latérale. Généralement, les portes de garage sectionnelles sont faites en PVC, en alu ou en acier.

Elles sont composées de panneaux qui vont s’articuler entre elles lors de leur ouverture. Le fonctionnement d’une porte de garage sectionnelle se rapproche de celui d’un volet roulant. Ce type de porte de garage fait partie des modèles les plus demandés actuellement. Facile à motoriser et n’occupant que très peu de place, ce type de porte est parfaitement adapté aux différents styles de garage qu’ils soient grands ou petits. En effet, les portes sectionnelles ne présentent pas de débordement extérieur. En plus de leur fonctionnalité, elles offrent également une très bonne isolation thermique et acoustique.

Le choix du matériau pour une porte de garage sectionnelle est assez délicat. C’est là que se trouve son inconvénient. En acier ou en alu, ce type de porte coûte entre 800 et 2 000 euros avec le kit de motorisation et ce sans compter l’installation. Le matériau le moins cher reste le PVC, qui coûte entre 450 et 1 000 euros. Pour la pose, vous pouvez faire appel à un artisan spécialisé, ou une entreprise de menuiserie. Vous pouvez même demander un devis pour la pose de votre porte de garage et comparer les prix.

Porte battante : est-ce une bonne option ?

Aussi connue sous le nom de porte à la française, la porte de garage battante adopte un style plus traditionnel. Comme les fenêtres à la française, elle est constituée de deux battants soutenus par des lames en métal ou des broches et s’ouvre vers l’extérieur. Ce type d’ouverture peut être motorisé, grâce à des équipements de motorisation similaires à ceux des portails (moteur, rails, etc.).

En ce qui concerne son prix, elle s’avère largement moins onéreuse qu’une porte séquentielle. Il faudra prévoir entre 200 et 500 euros pour ce type de porte de garage, ce en fonction du matériau utilisé (bois, PVC, acier ou autre).

Contrairement à la porte sectionnelle, elle déborde à l’extérieur lorsqu’on l’ouvre. De ce fait, elle n’est pas conseillée pour les garages en bord de route. Il faudra donc prévoir un espace considérable pour l’ouverture de la porte. De l’intérieur, par contre, il n’y a pas de grande différence par rapport à une porte sectionnelle.

À part cela, un de ses inconvénients est son apport en termes d’isolation. Même si elle offre une isolation correcte, elle n’arrive pas à la hauteur de ses rivaux, à savoir les portes de garage sectionnelles, basculantes ou enroulables.

En termes de pérennité, les portes battantes sont également désavantagées. De par leur mode d’ouverture, elles s’exposent davantage à la chaleur, au froid ou encore à l’humidité. Ces facteurs risquent d’endommager rapidement l’ouvrage, surtout s’il est fabriqué en bois.

Laquelle choisir ?

Bien que nous avons vu des avantages et des inconvénients de chaque type de porte, il faudra tenir compte de votre budget et de la configuration de votre propriété. Bien que ces deux types d’ouvertures offrent de bons avantages et des options tentantes, il vous faut choisir celui qui pourra fonctionner dans les meilleures conditions chez vous. Il est également astucieux de choisir en fonction de sa fiabilité et de son mode d’entretien. Le matériau le plus facile à entretenir sera le bon.

Laisser un commentaire

Retour en haut