Quelle pièce peut-on aménager dans une cave ?

Pour combler le manque d’espace, des propriétaires choisissent aujourd’hui de transformer leurs combles ou sous-sols en surface habitable. Par ailleurs, la guerre des mètres carrée fait également rage dans l’immobilier et pousse les gens à optimiser toutes les parties vacantes de la maison. Que peut-on aménager dans une cave ? Quelles sont les conditions requises pour cela ? Les réponses dans cet article.

La cave : une pièce aux multitudes facette

Il est possible d’aménager une pièce à vivre dans le soubassement de votre maison. Par contre, vous devez respecter certaines conditions et effectuer différents travaux pour pouvoir mener à bien votre projet.

Faire un état des lieux

La première étape consiste à faire une vérification de l’état de la cave. Il est conseillé de confier cette tâche à un professionnel du bâtiment pour plus de sécurité. L’inspection concerne entre autres :

La salubrité générale : le responsable de l’inspection va faire un audit approfondi concernant la ventilation. Le sous-sol est un véritable nid à bactéries et champignons à cause de l’humidité qui y règne.

Dans tous les cas, vous devez établir un système de renouvellement de l’air adéquat. Par exemple, posez une VMC simple flux pour une meilleure circulation et renouvellement de l’air ambiant.

L’étanchéité du sol : le problème d’humidité est très fréquent au niveau du sous-sol, il va donc déterminer tous les points de remontée et points d’infiltration des eaux. Pour régler le problème de l’isolation, optez pour :

  • la mise en place d’une membrane polyane,
  • l‘établissement d’un hérisson ventilé,
  • l’instauration d’une chape en béton ou une dalle en béton armée,
  • l’usage d’un revêtement de sol adapté (DTU 14-1),
  • le traitement se fait par rapport à la nature du bâtiment et le niveau du sol.

NB : le DTU 14-1 englobe l’installation des revêtements d’imperméabilisation sur les parties immergées des structures résistantes des bâtiments, revêtements d’étanchéité et structures relativement étanches.

La hauteur sous plafond : la surface d’une cave habitable est :

  • comprise entre 5 à 20 m² de surface au sol avec 2 m 20 de hauteur sous plafond,
  • supérieur à 20 m² avec une hauteur sous-plafond de 1,80 m,
  • 40 m² si votre commune est régie par un PLU ou un POS.

La nature des murs : il va déterminer s’il est possible d’installer des fenêtres, créer des sauts de loup ou bien un puits de lumière pour éclairer le sous-sol. Les travaux les plus courants dans une cave concernent la mise en place :

  • d’un isolant et plaques,
  • de placo-plâtre hydrofuge,
  • d’une membrane d’étanchéité,
  • d’un enduit correcteur d’isolation.

Le sous-sol : les possibilités d’agencement

1- Un souplex

Un souplex est une façon originale de relooker la partie basse de votre maison. C’est un logement basé sur deux niveaux, dont la partie inférieure se trouve sous le niveau de la terre. Dans le jargon de l’immobilier et de la construction, on appelle cela un duplex inversé.

La structuration de cette pièce comporte quelques difficultés, notamment au niveau de la plomberie et de l’électricité. Une grande partie des travaux risquent de diminuer encore plus la hauteur sous-plafond de la cave. En moyenne, une pièce à vivre doit posséder une hauteur de 2,10 mètres.

2- Une cave en pièce à vivre

Le sous-sol est le candidat idéal pour augmenter la surface habitable de votre logement. Il est possible de créer :

  • une nouvelle chambre,
  • une salle de cinéma,
  • une salle de jeux,
  • une buanderie,
  • un bureau de travail,
  • des sanitaires, etc.

Les démarches administratives

  • Approbation de la copropriété : un projet de transformation d’une cave nécessite un vote des copropriétaires. Il est important d’analyser les clauses de copropriété (souplex).
  • Approbation de la mairie : la réglementation en vigueur sur la modification ou la transformation d’une cave est du ressort de votre région : déclaration de travaux au préalable ou permis de construire.

Laisser un commentaire