Toiture en bac acier imitation tuile : avantages, pose et prix

Jadis utilisés en couverture des bâtiments industriels, agricoles et commerciaux, les bacs acier prennent désormais des aspects plus contemporains. Pour faciliter leur intégration dans les zones bâties, les industriels du secteur ont fait preuve d’imagination et créé des tôles d’acier imitant d’autres matières. Les plus connus sont les bacs acier imitation tuile, dont les motifs et les couleurs variés imitent la tuile à la perfection. Quels avantages présentent-ils ? Qu’en est-il des travaux de pose ? Et surtout, qu’en est-il de leur prix ?

Toiture en bac acier imitation tuile : avantages

Posé sur le toit, le bac acier imitation tuile a l’apparence de tuiles, mais offre les avantages d’un bac acier. Le fait que les fixations soient masquées par le bac supérieur accentue d’ailleurs l’effet réaliste. La tôle d’acier ne formant qu’un seul bloc, les travaux de pose sont simplifiées et accélérées. L’étanchéification de la toiture s’en trouve également facilitée. Par contre, une isolation phonique est requise pour atténuer les bruits d’impact de la pluie ou de la grêle. (Certifiée RGE Qualibat, l’E.U.R.L. SMC est spécialisée dans la pose de matériaux isolants écologiques et bio sourcés. Faites appel à ses services.)

Une multitude de modèles et de motifs sont disponibles sur le marché. Il est ainsi possible d’imiter différentes tuiles (plates, mécaniques, canal, etc.)

Le bac acier imitation tuile figure parmi les matériaux ayant un faible poids. Des charpentes légères suffisent pour le supporter, allégeant au passage les frais liés aux travaux d’aménagement d’un garage ou d’un abri de jardin en chambre d’amis.

Tout comme le bac acier classique, celui qui imite les tuiles s’adapte aux toitures à faible pente. Un minimum de travaux de charpente ou de couverture permettra de bénéficier d’une belle toiture dans le cas d’un réaménagement de local commercial en pièce à vivre.

Pour ce qui est de l’entretien des bacs acier imitation tuile, un nettoyage annuel pour retirer les feuilles mortes et branches est généralement suffisant.

Toiture en bac acier imitation tuile : pose

Avant d’entreprendre les travaux de pose, il est primordial de se renseigner auprès de la mairie. Il se peut que les couvertures en bac acier pour les logements d’habitation ne soient pas autorisées dans la région.

Vu qu’une notice de montage du fabricant est fournie, il est possible d’assurer soi-même l’installation des bacs acier imitation tuile. Néanmoins, porter des Équipements de protection individuelle (EPI) : gants, lunettes, combinaison, bottes, etc., est nécessaire. S’agissant d’un travail en hauteur, il est également crucial de se munir d’un dispositif antichute.

La fixation des plaques d’acier se fait à l’aide de vis auto-perçantes pour une charpente en bois, et à l’aide de dispositifs spécifiques pour des charpentes métalliques. En cas de jonction avec un toit existant, des compléments d’étanchéité sont réalisés avec du mastic silicone extérieur et les accessoires prévus à cet effet. Une couche de feutre ou un traitement anticondensation permet de limiter les risques de condensation en sous-face des bacs acier simple peau.

Pour s’assurer que les bacs acier imitation tuile sont bien posées et que l’étanchéité du toit est garantie, il est plus prudent de faire appel à des professionnels. Qui plus est, en plus d’un traitement antirouille, des précautions sont à prendre pour éviter les chocs et l’oxydation des bacs acier.

Toiture en bac acier imitation tuile : prix

Un bac acier imitation tuile coûte en moyenne entre 10 et 40 € le m². Les tarifs de pose par un professionnel peuvent représenter le double du prix des matériaux. Ces prix sont, pour plus d’un, une raison pour entreprendre les travaux eux-mêmes. Encore une fois, poser soi-même des bacs acier est possible, mais il faut prendre les précautions nécessaires. Une chute depuis le toit peut engendrer de graves conséquences, voire être fatale.

Laisser un commentaire

Retour en haut