Tableau électrique

Quand et comment procéder à la mise aux normes d’un tableau électrique ?

Ce grand boîtier qui contient des rails métalliques, des interrupteurs différentiels, des contacteurs… C’est le tableau électrique. Grâce à ses composants, il assure la gérance de l’alimentation électrique d’un logement ou d’un immeuble. Il doit être conforme aux exigences de la norme NF C 15-100 pour la sécurité des occupants et des installations, mais aussi pour son raccordement au réseau électrique public. Cet article vous explique quand et comment procéder à la mise aux normes d’un tableau électrique.

Quand mettre aux normes un tableau électrique ?

En cas de risque d’incendie ou d’électrocution

Le tableau électrique réunit les commandes des circuits électriques d’une habitation et assure la bonne distribution de l’électricité dans les pièces. En ce sens, en cas d’anomalie du réseau électrique ou de coupure de courant inexplicable, il est plus prudent de faire vérifier le tableau par un professionnel qualifié. Si le dispositif présente un danger susceptible de causer un incendie ou une électrocution, il faut réparer la panne suivant les normes de sécurité imposées et assurer la conformité du tableau.

En cas de rénovation de logement ou d’extension de l’installation électrique

Les travaux de rénovation entraînent généralement une révision de l’installation électrique. Parfois aussi, vos besoins en électricité évoluent et vous souhaitez changer l’ensemble du système électrique de votre logement. Dans ces deux cas, la conformité de l’installation aux normes imposées est obligatoire. Les travaux y afférents doivent être entrepris par un professionnel.

En cas de nouvelle construction

Un tableau électrique mis aux normes est obligatoire pour votre logement neuf en construction. Vous pouvez le poser vous-même, ou demander à un professionnel de s’en occuper. Dans tous les cas, il faut faire valider le tableau par le Comité National pour la Sécurité des Usagers de l’électricité (Consuel).

En cas de tableau électrique non conforme à la norme actuelle

Depuis 1956, l’installation électrique est réglementée par la norme NF C 15-100 pour des raisons de sécurité. Cette réglementation a été améliorée plusieurs fois au fil des années et la dernière mise à jour a eu lieu en 2016. Mettez également à jour votre dispositif pour éviter les failles de sécurité. Si votre tableau électrique date de plus de 15 ans, il requiert une mise en conformité pour répondre à vos besoins actuels et augmenter la valeur de votre logement.

Comment procéder à la mise aux normes du tableau électrique ?

Vérification de l’état du tableau

Pour la mise aux normes d’un tableau électrique existant, vous faites appel à un professionnel certifié. Ce spécialiste contrôle alors son installation, son système de protection et ses composants. Le but de la mise aux normes est de conformer le tableau aux exigences de la réglementation NF C 15-100. Ce dispositif central doit alors parvenir à gérer et à distribuer correctement les circuits électriques dans tout le logement de manière à assurer la sécurité de tous.

Réalisation des ajustements nécessaires et validation de la conformité

Pour répondre aux normes imposées, le tableau doit être intégré dans une GTL ou gaine technique logement. Chacun de ses circuits doit être repéré et étiqueté, c’est à dire, sa fonction et sa zone desservie doivent être précisées clairement au moyen d’une icône appropriée. Il est indispensable de protéger ces circuits à l’aide des appareils différentiels et d’un coupe-circuit. Pour les circuits dans les salles d’eau, il faut impérativement un interrupteur 30 mA.

Toujours pour la sécurité des circuits, les fusibles sont à remplacer avec des disjoncteurs électriques à connexion automatique. Ensuite, les masses métalliques du logement doivent être mises à la terre et protégées. Que le logement soit équipé d’un système anti-incendie ou non, le tableau doit comporter un disjoncteur en amont pour la coupure d’urgence, et plusieurs disjoncteurs différentiels. Un parafoudre peut être nécessaire aussi.

À la fin des travaux, un agent du Consuel doit valider la conformité de votre tableau électrique à la norme NF C 15-100. En cas de validation, il vous délivre un certificat de conformité. Ce document autorise le raccordement du tableau au réseau électrique public.

Laisser un commentaire

Retour en haut