Pergola et limite de construction : que dit la loi ?

Pergola et limite de construction : que dit la loi ?

La pergola est un abri de jardin ouvert qui peut être directement fixé à la façade de votre maison. Cette structure aménagée se décline en différents modèles dont les pergolas autoportantes qui peuvent être déplacés à l’emplacement de votre choix que ce soit au bord d’une piscine ou en plein milieu d’un jardin. La pergola est généralement fabriquée en bois, mais d’autres matériaux tels que le PVC, l’aluminium ou le fer forgé peuvent être utilisés. Sa toiture peut également être choisie en fonction de vos envies que ce soit une toiture en toile, végétale, etc. Toutefois, sachez que la construction d’une pergola doit respecter certaines règles qui lui sont propres. Le point dans cet article.

Les limites à respecter et les démarches administratives requises pour la construction d’une pergola

Selon l’article L.421-1 du code de l’urbanisme, toute construction y compris celles qui ne comportent pas de fondation, nécessite le respect de quelques formalités préalables. Autrement dit, votre projet d’installation de pergola doit se conformer aux différentes règles administratives de votre localité. De plus, selon l’importance de la surface utilisée (surface de plancher et emprise au sol), la construction d’une pergola doit avant tout s’accompagner d’une autorisation. À noter que cette autorisation de construction dépend également de la nature du pergola (pergola adossée ou nouvelle construction).

Concernant les limites imposées par la loi pour la construction d’une pergola, elle doit respecter une distanciation d’au moins 1,90 m avec la clôture de votre voisin en vue droite. Autrement dit, si vous envisagez l’installation d’une pergola autoportante, la distance entre celle-ci et la propriété de votre voisin doit respecter une distance d’au moins 2 m. De même, la distance en vue oblique de votre pergola ne doit pas être en dessous de 60 cm. Enfin, une pergola faisant moins de 5 m2 ne cause pas particulièrement de soucis. Toutefois, celle dont l’emprise au sol est de 20 m² exige la délivrance d’un permis de construire et il sera également plus judicieux de prévenir votre voisin afin d’éviter d’éventuels conflits.

Les différents types de pergola

Comme vous le savez sans doute, il existe différents types de pergola, mais vous pouvez également vous faire construire une pergola sur mesure en faisant appel à un artisan menuisier. Voici des modèles de pergola qui pourraient vous inspirer :
– la pergola adossée qui est très appréciée pour sa praticité. Celle-ci peut être en kit ou sur mesure et est très simple à mettre en place, car il suffit qu’elle prenne appui sur la façade de votre maison. En effet, une pergola adossée est particulièrement adaptée aux terrasses. Sa mise en place est généralement abordable, mais ce prix peut varier en fonction de la taille du pergola et des matériaux utilisés pour sa conception.
– la pergola bioclimatique se caractérise des autres modèles de pergola par sa toiture à l’horizontale équipée de lames orientables. Ce pergola dernier cri vous permet d’adapter le degré de protection solaire en fonction de vos besoins. De plus, la pergola bioclimatique propose une option d’éclairage intégrée et diverses installations technologiques (solution vidéo et audio, Bluetooth).
– la pergola autoportante : comme son nom l’indique, ce modèle de pergola peut être placé à l’emplacement de votre choix. Autrement dit, contrairement aux pergolas adossées, celle-ci n’est pas fixée à la façade de votre habitation, car elle dispose de 4 piliers de soutien. Toutefois, pour pouvoir fixer la tonnelle et pour ne pas risquer d’endommager le sol, le choix de l’emplacement doit être suffisamment réfléchi.
– la pergola rétractable est équipée d’une toile coulissante au niveau de la toiture. D’une manière générale, ce système vous permet d’adapter la position de la toile tel un vélum pour optimiser le degré de protection solaire de la structure.

Laisser un commentaire

Retour en haut