Les conséquences de l’excès d’eau dans les mélanges de béton

De manière générale, la résistance du béton dépend (entre autres) du rapport pondéral eau/ciment. Au fur et à mesure que l’on ajoute de l’eau au mélange, la fluidité augmente et donc sa maniabilité et sa plasticité. Cependant, lors du malaxage pour obtenir du béton, le dosage doit être très prudent, car si le processus est mal fait, une série de problèmes peuvent être déclenchés, comme la perte jusqu’à 30 % de la résistance attendue du béton.

L’excès d’eau peut également provoquer l’apparition de certains défauts de surface, car principalement, les fuites se propagent dans le coffrage, et à travers n’importe quel trou.

Que se passe-t-il lorsqu’il y a un excès d’eau dans le béton ?

Si cela se produit, des manifestations visibles seront constatées, avec des conséquences plus ou moins graves et immédiates :

    • Des cavités, des traînées de sable et de variations de couleur ou de points mous se forment à sa surface ;
    • Lorsqu’il s’agit de coulées verticales, l’eau provoque la formation de plans faibles. De plus, si ces fissures durcissent, des interstices apparaîtront à travers lesquels l’eau pourra s’infiltrer :
    • Des fissures peuvent se créer dans des fondations ou d’autres structures :
    • La surface du béton se détériore à mesure que le saignement se produit, en raison des joints dans le coffrage :
    • Des nids d’abeilles ou porosités apparaissent dans les éléments structurels.

Si vous êtes habiles en travaux manuels, il vous sera facile de trouver le bon équilibre. Pour une qualité optimale, il vaut mieux se tourner vers un maçon expérimenté comme COSTA DEL ONDA.

Comment éviter le problème d’humidité excédentaire ?

Pour empêcher l’excès d’eau dans le béton, il est nécessaire de vérifier que le rapport eau/ciment est adéquat. De plus, vous devez vérifier que la répartition granulométrique, la qualité de l’eau et la consistance du mélange sont dans des conditions optimales.

Il est également essentiel que, lors de l’acquisition de matériaux, vous ayez toujours à portée de main les informations des tests qui ont été effectués sur les pièces, surtout lorsqu’il s’agit de ce type de mélange.

Recherchez des matériaux pré-dosés

Le béton pré-dosé peut vous aider à éviter les problèmes de mélange. En effet, ces types de matériaux sont testés au préalable et conçus dans une usine, ce qui garantit la plus haute qualité de ce que vous achetez et utilisez. Vous pouvez utiliser ces mélanges notamment dans les éléments de garnisons, châteaux, poutres, etc. Pour en savoir plus, consulter toutenbeton.fr

La différence avec le béton fabriqué sur place est qu’il dispose déjà d’essais en laboratoire et d’une quantité d’eau fixe pour chaque extraction ; éléments nécessaires pour s’assurer qu’ils peuvent être utilisés au travail sans aucun inconvénient.

Quels sont les facteurs qui influencent la résistance du béton ?

La résistance à la compression du béton est la mesure la plus courante pour déterminer les performances du béton lors de la conception de bâtiments ou d’autres structures.

De plus, les résultats des tests permettent de s’assurer que le mélange de béton répond aux exigences de résistance spécifiées dans le projet. Avec l’aide d’un bon maçon, vous n’aurez pas de mal à choisir vos matériaux.

Les facteurs de résistance en question sont :

    • La teneur en ciment

En termes simples, plus la teneur en ciment est élevée, plus la résistance peut être obtenue.

    • La prise du béton

La vitesse de prise est essentielle afin de déterminer le niveau de résistance du béton.

    • L’âge du béton

Lors du réglage final, le processus de durcissement commence, puis augmente avec le temps. Il faut généralement 28 jours pour effectuer la mesure.

    • Le durcissement du béton

Le durcissement du béton est le processus où la perte d’eau de la masse est contrôlée en raison de la température et de facteurs tels que le soleil, le vent et l’humidité relative.

Dans le cas d’une façade par exemple, le faire correctement peut aider à maintenir la saturation du béton et permettre une hydratation complète du ciment, car si cela n’est pas terminé, la résistance finale du béton diminuera.

Laisser un commentaire

Retour en haut