terrasse

Guide pour réussir la pose d’une terrasse sur plots réglables

Installer une terrasse sur plots réglables permet d’ajuster sa hauteur à celle de la maison et d’accroître la longévité de ses lames. En effet, celles-ci ne sont pas en contact avec le sol, optimisant le confort sur la terrasse tout au long de l’année. En optant pour une installation de terrasse sur plots réglables, nul besoin de couler une dalle de béton. Stabiliser et damer le terrain suffisent pour profiter d’une terrasse ne conservant ni la chaleur du soleil, ni l’humidité, ni le froid. Peut-on poser une terrasse sur plots réglables soi-même ? Quelles sont les étapes à suivre afin de réussir l’installation des plots, des lambourdes et des lames de terrasse ?

 

Préparer le terrain

Avoir une surface aussi plane que possible est indispensable, car les plots ne peuvent compenser qu’une pente de 5 % maximum. Sur du gazon, du sable stabilisé, ou un terrain fertile, il est impératif d’étendre un feutre géotextile avant de poser les plots PVC. Ce feutre va empêcher les remontées de végétation et stabiliser la structure.

Néanmoins, la préparation du sol pour une terrasse sur plots réglables est plus facile que celle pour une terrasse en béton. Celle-ci demande un décaissement du sol, un coffrage et la pose de nappes de treillis.

 

Poser les plots PVC au sol

L’espace entre les plots est compris entre 40 cm et 70 cm, en fonction de la position des lambourdes (posées à plat ou sur le chant). Le poids et les dimensions de la future terrasse impactent également la quantité de plots et de lambourdes à utiliser. Calculer leur nombre par m² peut simplifier la tâche, car il ne suffira que de le multiplier par la surface totale de la terrasse.

Une fois que l’emplacement de chaque plot est déterminé, il est temps de leur donner la bonne hauteur. À l’aide d’un niveau à bulle, il faut s’assurer que la structure est légèrement inclinée en direction du jardin. Sous la terrasse, l’évacuation de l’eau ainsi qu’une bonne ventilation de l’ensemble doivent être assurées afin d’éviter la détérioration du bois sous l’effet de l’humidité.

Fixer les lambourdes sur les plots

Les lambourdes doivent être placées perpendiculairement aux lames de terrasse qu’elles vont accueillir. Il est toutefois nécessaire de bien fixer les lambourdes entre elles pour garantir la solidarité des différents éléments qui constituent la terrasse. Les lambourdes peuvent être directement fixées sur les cales des plots, ou vissées sur les plots dont les cales ont été ôtées préalablement. Elles peuvent aussi être vissées sur les côtés et non sur le dessus, selon la spécificité des plots. Et si des portions de lambourdes dépassent, il faudra les couper à l’aide d’une scie sauteuse ou d’une scie circulaire.

Installer les lames en bois sur les lambourdes

Les lames de bois se fixent aux lambourdes à l’aide de vis ou de clips. Celles en bois composite, par contre, peuvent se fixer avec des clips ou avec de la colle. Pour celles vissées, le pré-perçage constitue une étape fondamentale. Afin d’assurer l’écoulement de l’eau de pluie et la longévité de la structure, les vis ne doivent pas être trop enfoncées. Un espace facilitant l’évacuation de l’eau doit également se trouver entre deux lames de terrasse.

Il est tout aussi important de bien choisir l’essence de bois utilisée dans la construction d’une terrasse. En effet, exposé au soleil comme aux intempéries, le bois doit être imputrescible, ou du moins traité afin d’éviter sa décomposition précoce. Il est possible d’y appliquer de la lasure, en veillant à ce qu’elle inclut un traitement insecticide, fongicide, hydrofuge et anti-UV.

Selon les goûts de chacun, un bois précieux et imputrescible comme le teck peut être utilisé en revêtement de terrasse ou en ameublement de jardin. Le pin Douglas est également une bonne alternative grâce à sa forte résistance à l’humidité.

Laisser un commentaire

Retour en haut