pose de placo

Pose de placo : les erreurs à éviter

Étape importante de la finition d’une maison ou d’un appartement, la pose de plaques de plâtre ou de placo ne s’improvise pas. De nos jours, les plaques de plâtre deviennent incontournables dans l’aménagement intérieur. Son utilisation reste une alternative pour séparer les espaces, cloisonner une pièce ou isoler les murs sans réaliser de gros travaux. Pour des chantiers de petite envergure, un bricoleur peut bien poser du placo. En revanche, s’il s’agit de terminer une construction ou de rénover l’intérieur d’une maison, le recours au savoir-faire d’un professionnel en pose de placo est recommandé. Retrouvez ci-dessous les principales erreurs à éviter lors de la pose de plaques de plâtre.

Ne pas choisir du placo de meilleure qualité

Il s’agit du premier piège à éviter pour réaliser un ouvrage en placo qui résiste au temps. Les plaques de plâtre de premier prix sont à bannir parce qu’elles ne vous permettent pas d’obtenir le rendu esthétique attendu. Avec des plaques de plâtre de moindre qualité, il est difficile de faire des économies parce que la durée de vie de l’ouvrage est limitée. Pour réussir la pose de placo et assurer une meilleure qualité de finition, prenez le soin de choisir des matériaux haut de gamme.

Réaliser les travaux dans de mauvaises conditions

Pour poser correctement le placo, il faut travailler dans de bonnes conditions. Qu’il s’agisse d’ériger une cloison ou de construire un mur, il est important de tenir compte des variations de température à l’intérieur de chaque pièce. Cela permet d’éviter l’apparition des fissures et de contrôler le temps de séchage du plâtre avant d’entamer les finitions. Il est ainsi recommandé de réaliser la pose de plaques de plâtre lorsque les conditions météorologiques sont favorables. Installer du placo lorsqu’il fait froid ou très chaud nécessite beaucoup de précautions.

Négliger l’étape de la préparation du support

C’est une erreur fréquente des bricoleurs débutants qu’il faut éviter à tout prix. Une pose de placo réussie passe par une bonne préparation du support. D’ailleurs, le rendu esthétique dépend de la stabilité et de la solidité des supports. Veillez à ce que l’ossature des plaques de plâtre soit parfaitement fixée et plane afin de garder un bon alignement de l’ouvrage. Il faut toujours utiliser les bons matériaux et les équipements appropriés afin d’installer le support correctement.

Placer les raccords de façon incorrecte

Une pose de placo réussie dépend d’un bon raccordement de chaque plaque. Quel que soit le type de fixation, les raccords doivent être faciles à cacher et complètement invisibles avant de réaliser les finitions. Un raccord mal placé risque de provoquer des fissures et des traces inesthétiques. D’ailleurs, avant l’achat des plaques de plâtre, prenez le soin de vérifier le système de jointoiement proposé avec le modèle de votre choix. Avec des raccords et des joints faciles à installer, vous êtes certain d’obtenir un rendu esthétique parfait.

Ne pas consacrer assez de temps à la finition

Vous risquerez de rater la pose de placo si vous commettez l’erreur d’effectuer les travaux de finition à la va-vite. Prenez le temps qu’il faut pour réaliser toutes les étapes de la finition de votre ouvrage en plaque de plâtre. Pour bien terminer votre chantier, il est important de respecter le temps de séchage et de préparer le support à l’application d’un revêtement. Si vous envisagez de peindre une cloison ou un mur en placo, choisissez une sous-couche adaptée aux plaques de plâtre. Quel que soit le type de peinture que vous allez utiliser, mettez un soin particulier dans la réalisation de cette dernière étape pour réussir la pose de placo.

Laisser un commentaire

Retour en haut