Mortier-joint : que choisir entre Keracolor FF, Keracolor GG et Ultracolor Plus

Le monde de la construction des bâtiments et des travaux publics fait l’objet de plusieurs recherches visant à alléger l’exécution de certaines tâches et à éviter les défauts de dosage. Le mortier de jointoiement figure parmi les produits prêts à l’emploi, résultant de l’ingéniosité humaine. Il s’agit d’une composition contenant essentiellement du sable, de la chaux et du ciment. Face aux différentes variantes de ce produit sur le marché, il est important de connaître les critères de sélection afin d’en choisir le meilleur.

Les caractéristiques d’un mortier-joint idéal

Stabilise

Comme son nom l’indique, l’objectif principal d’un mortier de jointoiement est de relier les matériaux de revêtement du sol ou du mur. Cependant, il faut savoir que les exigences de construction de notre époque ne peut se limiter à son rôle de colle. En effet, le meilleur produit est celui qui peut à la fois satisfaire ce besoin primaire et immobiliser le revêtement en question. Cette fonction stabilisatrice a une incidence sur la pérennité de la construction.

Résistant

Le mortier joint idéal doit avoir une propriété physique non négligeable : la résistance. Dans le domaine de la construction des bâtiments et des travaux publics, cette notion permet de faire face aux situations suivantes :

    • La pression ;
    • La compression ;
    • Les intempéries, incluant l’humidité, les températures élevées et les rayons ultraviolets (UV).

Ces différents critères de résistance physique, thermique et chimique contribuent à la durabilité de la construction.

Facile à nettoyer

Suite aux travaux de revêtement, le nettoyage des taches de mortier de jointoiement figurant à la surface du carrelage, des briques, des parpaings ou des pavés est un souci de finition très pertinent. En effet, ce fait pose souvent problème. Le bon produit ne laisserait aucune tache à la surface du revêtement, après son nettoyage. Ce critère pratique est requis pour que le produit soit qualifié d’impeccable.

Les meilleurs mortier-joints sur le marché

Keracolor FF

Le niveau de performance du mortier joint Keracolor FF est maximal. En plus de répondre positivement aux critères d’un mortier-joint idéal, ce produit bénéficie d’un atout d’étanchéité remarquable. En effet, sa propriété à la fois hydrofuge et hydrophobe lui permet d’agir contre toute forme d’humidité en la repoussant, puis en la transformant en gouttelettes d’eau. Ce fait garantit la pérennité de l’ouvrage. Spécialisé dans le carrelage, il est disponible en différentes couleurs. Avec Keracolor FF, les travaux de maçonnerie liés au revêtement sont optimisés.

Keracolor GG

Keracolor GG est le reflet de la compétitivité et du défi quotidien relevé par le groupe MAPEI. Les caractéristiques chimiques de ce produit sont très prometteurs. Non seulement son application veille rigoureusement à l’étanchéité des parois du revêtement, mais il contribue aussi à la stabilité du pavé et des carrelages. Grâce à lui, les routes en pavé deviennent aussi compactes et résistantes que les travaux de goudronnage. Il est important de noter que la qualité de ce produit ne l’épargne pas du principe de base de la construction relatifs aux conséquences d’un excès d’eau dans un mélange.

Ultracolor Plus

Ultracolor est une référence en matière de finition. Il excelle dans la pose des carrelages fragiles tels que la céramique, la faïence, le grès, la terre cuite ou la pâte de verre. Grâce à son rôle protecteur, il prévoit les éventuels risques de fissures de ces revêtements. Pour un résultat optimal, l’intervention d’un spécialiste de la maçonnerie générale est sollicitée. Par ailleurs, il faut savoir que l’originalité de ce produit réside dans sa polyvalence. En effet, Ultracolor Plus n’est pas un produit exclusivement réservé aux carrelages. Il est également recommandé pour les revêtements en pierre.

Laisser un commentaire