Construction d’une mezzanine, pour un gain de place optimal

La construction d’une mezzanine provient d’un entrepôt. En effet, lorsqu’un entrepôt industriel est surchargé et que la place vient à manquer, le travail peut vite devenir désorganisé. Et c’est de là qu’est venue cette idée. Les employés ont décidé d’effectuer un agrandissement d’entrepôt ou bien d’installer une mezzanine industrielle. Au fil du temps, les gens ont trouvé que la maison peut également profiter de ce grand avantage qu’offre la mezzanine et ont commencé à en construire chez eux. Comment profiter au mieux de cet avantage ?

Quelle hauteur prévoir ?

Il est fortement déconseillé d’installer une mezzanine si vous ne disposez pas d’une hauteur suffisante pour ne pas bousculer les activités quotidiennes des occupants de la maison. En vrai, le sous-plafond doit avoir une hauteur d’au moins 4 mètres. Certes, ce n’est pas une obligation, mais il en va de votre confort d’utilisation. En effet, les maçons affirment qu’il est tout à fait préférable de disposer de 1,80 mètres à 2 mètres de hauteur pour cette pièce et de 1,90 mètres à 2 mètres sous la mezzanine. La mezzanine est conçue pour gagner de la place, mais si vous ne bénéficiez pas d’un espace suffisant pour vous tenir et pour circuler debout, la construction de la mezzanine peut être vaine. Vous risquez fortement de délaisser cet effort par souci d’inconfort.

Où installer la mezzanine ?

Il n’y pas de règles là-dessus. La plupart des mezzanines sont installées dans la chambre des enfants ou dans les pièces à vivre. Certes, il existe tout de même quelques conseils à respecter afin de pouvoir profiter de la mezzanine sans contrainte. Dans une chambre pour enfant, laissez une hauteur de 1, 80 mètres à 2 mètres sous la mezzanine afin de ne pas perturber la circulation et d’éviter de se cogner la tête. Vous vous dites sûrement qu’un enfant ne se cognera pas la tête avec une telle hauteur. Certes, c’est pour le moment la chambre de votre enfant, mais dîtes-vous bien qu’un jour il va grandir. D’ailleurs, prévoyez toujours les changements. À un moment donné, il se peut que la pièce ne soit plus la chambre de vos enfants, mais devient par exemple une pièce à vivre. Là-dessus, vous n’aurez plus à faire de grands changements. D’ailleurs, les professionnels en charpenterie, que vous allez contacter, sauront adapter votre mezzanine en fonction de la disposition de votre maison. Prévoyez juste quelques rénovations, au cas où il y aurait une contrainte d’espace, comme la surélévation de toit.

La mezzanine est-elle difficile d’accès ?

Même si vous ne disposez que d’une petite surface pour installer l’accès à la mezzanine, il ne sera jamais difficile pour vous d’installer vos meubles et vos objets utiles pour la nouvelle construction. Il existe trois moyens pour accéder à la mezzanine, à savoir :

  • L’escalier traditionnel : le plus confortable de tous, mais requiert un peu plus d’espace comparé aux autres. Il nécessite suffisamment de dégagement au sol pour être implanté. Par contre, il vous laisse cette chance de circuler les mains pleines sans avoir à vous soucier de vous accrocher où vous le pouvez. Son utilisation est bien plus aisée au quotidien et les risques de chutes sont réduits ;
  • L’échelle de meunier : prend le relais lorsque l’espace est réduit alors que vous aimeriez profiter d’un confort lorsque vous circulez. Elle remplace très bien l’escalier traditionnel, mais nécessite un petit recul pour être implantée. En revanche, elle est déconseillée pour une chambre d’enfant vu son côté pratique qui se laisse faire par le gain d’espace ;
  • L’échelle traditionnelle : la moins pratique, mais la plus facile à mettre en place. Cependant, elle est tout de même conseillée pour la chambre d’enfant. Outre le manque de confort qu’elle impose aux grandes personnes, elle est suffisante pour permettre à vos enfants d’accéder à leur coin couchage sans prendre trop de place.

Laisser un commentaire

Retour en haut