volet roulant solaire

Installer un volet roulant solaire : les essentiels à retenir

L’installation d’un volet roulant solaire est un excellent moyen de rendre votre maison plus économe en énergie. En plus d’assurer l’efficacité énergétique de votre habitat, cet équipement vous offre une certaine intimité. Toutefois, il convient d’être bien informé sur son principe de fonctionnement afin d’assurer une bonne pose. Voici les essentiels à retenir sur un volet roulant solaire.

Le fonctionnement d’un volet roulant solaire

Avant d’installer un volet roulant solaire, vous devez connaître comment ce type d’ouverture/fermeture marche. En général, il fonctionne via des panneaux photovoltaïques, une batterie et un moteur. Les panneaux captent la lumière pendant le jour et stockent de l’énergie dans la batterie. Pendant la nuit, l’énergie emmagasinée permet la mise en route du moteur, c’est-à-dire d’ouvrir et de fermer le volet roulant solaire. Pour certains modèles, elle est à même de procurer de la lumière.

Si vous habitez dans une région à tendance climatique froide ou à faible rayonnement du soleil, il n’y a aucune inquiétude à se faire. La plupart des capteurs solaires proposés sur le marché sont dotés d’un système avancé permettant d’emmagasiner les rayons du soleil nécessaires au fonctionnement du volet. D’ailleurs, la batterie peut alimenter la porte le temps que le soleil apparaisse.

Les types de volets roulants solaires

Sur le marché, vous trouverez deux types de volets roulants solaires : les modèles qui fonctionnent via une télécommande et ceux qui sont autonomes. Chaque type est avantageux. Néanmoins, si vous avez des enfants en bas-âge, nous vous conseillons le fonctionnement à télécommande. Le volet est simple à utiliser. Vous pouvez gérer son ouverture et sa fermeture, et ce, à une certaine distance : depuis le lit, le canapé ou autre. Ce qui est ultra-pratique !

Pour ce qui est du volet roulant solaire autonome, il offre un confort d’utilisation. Il peut s’ouvrir et se fermer automatiquement grâce au niveau d’ensoleillement. Cela peut, toutefois, représenter un danger si vous avez des animaux domestiques.

Les étapes d’installation

Il faut savoir que l’installation d’un volet roulant solaire est éligible aux normes NF-CEI 61215 et NF-CEI 61646. Dès lors, la pose doit être réalisée minutieusement.

Pour installer l’équipement, que ce soit pour une baie vitrée ou autre, voici les étapes à suivre :

– Préparez le chantier : placez une couverture sur le sol pour éviter de rayer le volet au moment du déballage. Munissez-vous des outils nécessaires aux travaux : perceuse, niveau à bulle, crayon, mètre, vis, chevilles, etc.

– Faites un contrôle : avant de placer le volet, assurez-vous que les dimensions soient exactes. Pour cela, mesurez les cotes du volet et de la maçonnerie. En général, celles du volet roulant solaire doivent être inférieures à la place disponible.

– Installez le volet : posez le volet roulant en le positionnant bien droit. Pour cela, utilisez un niveau à bulle et un crayon. Puis, placez les vis, les trous et les chevilles qui permettront de fixer le volet au mur.

Bien qu’il puisse sembler facile d’installer un volet roulant solaire, le mieux serait de confier la pose à un ferronnier qualifié tel que l’entreprise Savoir Fer. Ainsi, vous pouvez être certain de disposer d’une structure fiable (sécuritaire et résistante).

Les contre-indications à l’installation

Comme énoncé précédemment, il est préférable de confier l’installation du volet roulant à un professionnel. Cela est vivement recommandé dans le cas où vous ne disposeriez aucune connaissance en bricolage ou en maçonnerie.

Si vous réalisez l’installation vous-même, évitez de placer le volet roulant solaire dans un endroit isolé qui ne sera pas atteint par les rayons du soleil. L’équipement ne doit également pas être installé sous une avancée de toiture, car le capteur solaire risque de ne pas recevoir l’énergie nécessaire.

En cas d’absence de soleil (ce qui peut être le cas pendant certaines saisons), évitez de remplacer le volet ou de toucher quoi que ce soit. La batterie chargée assure une autonomie suffisante pour faire fonctionner le volet pendant plusieurs jours, voire des mois.

Laisser un commentaire

Retour en haut