Guide pour réussir les travaux de carottage de béton

Pour vos travaux de perçage de béton, vous avez le choix entre l’utilisation d’une perceuse et d’une carotteuse. Le matériel à employer dépend du diamètre de l’ouverture à réaliser. Pour un trou de petit diamètre, vous utiliserez une perceuse ou un trépan à béton. Par contre, pour créer une ouverture plus ou moins grande, d’un diamètre de 8 à 500 millimètres, vous pouvez utiliser une carotteuse. Voici un focus sur le carottage de béton.

Quand réaliser un carottage ?

Le carottage en maçonnerie consiste à créer une ouverture circulaire sur un support comme le béton sans fer, la brique, le parpaing ou encore la pierre naturelle. Il peut s’agir d’un carottage vertical ou horizontal, selon l’utilisation de l’ouverture. En effet, elle peut servir pour le passage de la tuyauterie et des gaines. Il permet de sécuriser votre installation électrique, car l’ouverture créée sert de chemin pour les câbles électriques. Il convient également pour passer les conduits de climatisations et autres appareils de chauffage. Lors des travaux de rénovation, où il faut insérer une structure métallique sur le béton, la technique du carottage est également utilisée. Certains artisans optent pour cette méthode dans la recherche d’amiante dans les enrobés. Le carottage permet un travail propre, précis et rapide. Selon la taille de la couronne, le diamètre du trou sera plus petit ou plus grand, jusqu’à 50 cm.

Comment faire un carottage ?

Afin de réaliser correctement un carottage, il faut considérer quelques précautions. En effet, la couronne est pourvue de diamants synthétiques qui permettent un traversé facile. Elle reste plus dure que le matériau à percer. Le perçage engendre des poussières et le réchauffement de la paroi. De plus, la machine fonctionne à l’électricité. Ainsi, un risque est toujours présent, même si la majorité des carotteuses possède un disjoncteur différentiel intégré. Il coupe le courant en cas de surchauffage ou de court-circuit de l’appareil.

Choisissez la couronne dont le diamètre et la longueur conviennent à l’ouverture à créer. L’épaisseur et/ou la profondeur de la paroi doivent également être prises en considération. Il existe des couronnes diamantés qui s’utilisent avec de l’eau et d’autres fonctionnent à sec. Il faut bien vérifier sur la paroi la présence d’un symbole de goutte d’eau pour une utilisation exclusive avec de l’eau. Lorsque la goutte d’eau est barrée, alors, la couronne s’emploie à sec.

Pour réussir votre intervention, utilisez un bâti de support. La carotteuse vient se fixer sur le bâti tout le long du processus de perçage. Il se pose au sol quand vous percez sur la verticale. En revanche, pour une utilisation à l’horizontale, le support se fixe sur la paroi à traverser. Les professionnels en travaux de maçonnerie possèdent des supports de carotteuse à ventouse. Ils s’adaptent aux parois recouvertes de bardage ou de revêtement mural à préserver lors des travaux.

Combien coûte les travaux de carottage ?

Il est possible de réaliser vous-même le carottage de votre béton. Pour ce faire, vous pouvez louer la carotteuse auprès d’un professionnel en la matière. Le coût de la location avoisine les 100 € par jour. Il est possible d’avoir un tarif demi-journée. Le support est livré avec la carotteuse. Cependant, vous devez acheter vous-même la couronne, car il s’agit d’un produit consommable.

Vous pouvez aussi solliciter l’intervention d’un professionnel pour les travaux de carottage de béton. La facture varie en fonction du diamètre du conduit à créer. Elle dépend également de l’épaisseur de la paroi à percer. Le coût d’intervention d’un professionnel en carottage varie entre 80 et 250 €.

Après l’intervention, il convient de nettoyer la couronne à l’eau afin de vérifier son état pour une possibilité d’utilisation ultérieure. La carotteuse, par contre, se nettoie avec un jet d’air comprimé.

Laisser un commentaire