Comment sécuriser son logement pour protéger son bébé ?

Les jeunes enfants, notamment les bébés, sont tous de nature curieuse. En effet, dès qu’ils sont capables de se déplacer, ils ont envie d’explorer le monde qui les entoure. Il n’y a rien de plus naturel et normal ! De ce fait, l’une de vos principales responsabilités, en tant que parents, est de les laisser grandir et apprendre de leurs environnements, tout en assurant leurs sécurités. Lorsque l’on parle de sécuriser une maison, prendre des précautions par la mise en place de dispositifs permettant d’augmenter la sécurité du bébé dans votre domicile, en fait partie. Si vous êtes donc parents, ou que vous attendiez un bébé, retrouvez dans les lignes ci-dessous tout ce qu’il faut, pour protéger votre bébé ou celui qui le sera dans les jours à venir !

01. Protégez vos installations électriques

Pour les plus jeunes, l’électrocution est l’une des principales sources d’accidents domestiques. Situées à la portée des main des enfants, les prises électriques sont dangereuses. De nature curieuse, comme on l’a dit, ils sont toujours tentés à y toucher, d’où la nécessité de protéger les installations électriques. Pour ce faire, faites installer a minima des prises électriques à éclipse. Ce sont des prises dont les orifices ne s’ouvrent qu’avec l’introduction simultanée de deux broches. Pour renforcer la sécurité, utilisez également des caches-prises à clé qui sont impossibles à retirer pour un jeune enfant. À part cela, lors de vos achats, privilégiez les matériels électriques portant la marque CE ou NF. Ce sont des symboles garant de la sécurité, de la qualité et de la durabilité d’un produit.

02. Évitez les brûlures

La présence de nombreuses sources chaudes, dans votre maison, peut aussi y provoquer des accidents, notamment des brûlures pour les plus jeunes. Ainsi, dans la cuisine, éloignez vos appareils électriques (micro-ondes, grille-pain, bouilloire, etc.) des points accessibles aux enfants ; orientez aussi les manches des casseroles d’une manière à ce que vos enfants ne puissent pas les attraper et les renverser sur eux ; enfin, si vous prévoyez d’acheter un four prochainement, choisissez un modèle doté de portes isothermes et d’une sécurité enfant pour le blocage de la porte ; vous n’aurez pas ainsi besoin d’installer une grille de protection. Dans la salle de bain, contrôlez la température de votre chauffe eau pour qu’il n’excède pas les 49° C et vérifiez par vous-même que l’eau ne soit pas trop chaude.

03. Limitez les risques de chute

Pour un enfant, les chutes sont fréquentes. De ce fait, il faudrait que vous soyez en mesure de tout anticiper dans les moindre détails, notamment en ce qui concerne les endroits aux risques accrus. Ainsi, si vous avez un escalier, limitez son accès à l’aide de barrières soigneusement installées en haut et en bas. Si vous avez un balcon, posez-y un canisse de protection pour boucher l’espace entre les barreaux. Mettez un bloque-fenêtre pour sécuriser l’ouverture et pensez à mettre un tapis anti-dérapant dans la salle de bain. À part cela, étant donné que chez les enfants de moins d’un an, 73 % des lésions liées aux chutes se situent au niveau de la tête, protégez les coins saillants des meubles et fixez au mur les meubles les plus légers qui pourraient être entraînés lors de la chute, pour limiter la gravité des blessures.

04. Ne surchauffez pas la chambre de l’enfant

Puisque les tout-petits sont très sensibles au changement de température, installez un thermostat et un régulateur dans la chambre de l’enfant, ou du bébé, pour y conserver une température stable qui doit être dans les 19° C dans la journée et dans les 17° C la nuit.

En complémentarité avec ces mesures de précaution, pensez également à ranger tous les médicaments hors de la portée des mains de vos enfants.

Maintenant que vous savez tout, nous espérons que ce petit partage vous a plu et nous vous donnons rendez-vous, à très vite, pour de nouveaux sujets !

Laisser un commentaire

Retour en haut