Tuto : comment construire un escalier de patio ?

Tuto : comment construire un escalier de patio ?

Un patio est l’aménagement idéal pour se reposer et se détendre. Véritable puits de lumière, il permet de profiter du beau temps. Bref, c’est une extension pratique pour se retrouver entre amis ou en famille, pour y manger ou pour siroter un verre. L’escalier de votre patio est délabré et vous comptez en installer un nouveau ? La construction de votre patio est presque terminée et vous voulez installer vous-même l’escalier ? Découvrez à travers les quelques lignes de cet article un tutoriel détaillé concernant l’installation d’un escalier de patio.

Munissez-vous des outils adéquats

Comme vous vous en doutez, la construction d’un escalier de patio requiert quelques outils adéquats. Voici ce dont vous aurez besoin :

  • Une équerre de charpentier
  • Un ruban à mesurer
  • Un marteau
  • Une scie ronde
  • Une scie sauteuse
  • Une perceuse électrique
  • Une cloueuse pneumatique

Achetez le matériel

Un escalier de patio est généralement fait en bois. Pour réaliser un ouvrage simple mais non moins robuste, nous vous conseillons d’acheter du madrier pour limon en bois traité de 5 cm x 15,24 cm x 30,34 cm. Les équivalents en pouce de ces dimensions sont 2 po x 12 po x 10 po. Sachez qu’un pouce équivaut à 2,54 cm.

Investissez également dans des planches pour marches et contremarches 5 cm x 15.24 x 7,62 cm (2 po x 6po x 12 po).

Enfin, achetez des vis pour bois traité de 1,27 cm (1/2po) pour les contremarches et de 7.62 cm (3po) pour les marches.

Calculer le nombre de marches

La deuxième étape préparatoire pour construire un escalier de patio consiste à calculer le nombre de marches ou plus précisément de contremarches, dans le jargon des bricoleurs. Pour ce faire, divisez la hauteur du patio par 7,5. Une fois que vous aurez le résultat, arrondissez-le. Par exemple, si votre patio a une hauteur de 100 cm, soit de 39 po environ, cela donne 5,2 (le calcul est réalisé avec comme référence, l’unité de mesure en pouce). Le résultat correspond au nombre de contremarches. Vous devrez donc mettre en place un escalier de 5 contremarches. Une note importante : la hauteur des contremarches ne doit pas être supérieure à 8 po ou 20 cm.

Lire aussi:  Réaliser une terrasse en béton : les 6 étapes à suivre

Calculer la profondeur des marches

La profondeur de la marche est étroitement liée à la hauteur des contremarches. En outre, plus les marches sont profondes, moins les contremarches sont hautes. Cette base de calcul est réalisée pour permettre une utilisation confortable et ergonomique de l’escalier. Généralement, les marches doivent avoir une profondeur de 10 po, soit de 25.5 cm. Par ailleurs, la première marche qui est à même le sol ne doit pas avoir la même hauteur que les autres : elle doit être plus courte.

Étapes d’installation

L’installation d’un escalier de patio passe par 7 phases :

  • Prenez l’équerre de charpentier et marquez le madrier de façon à obtenir une ligne en dents de scie
  • Découpez le limon à l’aide d’une scie ronde et d’une scie sauteuse
  • Servez-vous du premier limon comme référence pour découper le second
  • Fixez en L deux planches de 5 cm x 10,16 cm (2po x 4po). Vissez-les sous les solives. Ces ouvrages auront pour rôle de soutenir le haut du limon
  • Assemblez les limons sur les tasseaux
  • Taillez les marches en vous référant à la largeur souhaitée
  • Taillez les contremarches et vissez-les. Pour cette opération, il est préférable d’utiliser une cloueuse pneumatique au lieu du traditionnel marteau.

Nos recommandations

Au vu de toutes ces étapes, on peut affirmer que l’installation d’un escalier de patio est à la fois simple et compliquée. Avec un minimum de savoir-faire et de précision, vous pouvez très bien réaliser ce genre de travaux. Toutefois, si vous ne vous sentez pas capable de mener à bien cette intervention, vous pouvez toujours la confier à un professionnel.

Lire aussi:  5 solutions efficaces pour protéger votre terrasse du vent

Laisser un commentaire

Retour en haut