escalier

Sablage d’escalier : à quel prix ?

En plus d’être un lieu de passage, les escaliers font partie des éléments décoratifs de la maison. Cependant, au fur et à mesure que le temps passe, il peut être endommagé, imposant le recours à une remise en état. Heureusement, il existe de multiples techniques pour redonner une seconde vie à une menuiserie de ce type, dont le sablage. Contrairement au ponçage, il consiste à projeter un agent abrasif à haute pression sur la surface pour lui donner une seconde jeunesse. Sablage d’escalier : à quel prix ? Découvrez la réponse dans cet article.

Le prix du sablage d’escalier

Pour rénover un escalier, les particuliers optent pour la technique du sablage. Connue pour son efficacité, cette méthode fait l’unanimité auprès des clients. A savoir que le prix d’un sablage d’escalier est estimé à 45 euros par marche, et 75 euros par mètre courant pour la rambarde. Ce coût varie en fonction de plusieurs facteurs, à savoir :

-Le nombre de marches : plus les marches sont nombreuses, plus le coût est élevé ;

-La taille des escaliers ;

-Les finitions qui influenceront également le coût des travaux ;

-Le choix de l’entreprise qui se charge du sablage ;

-L’accessibilité des escaliers ;

-La complexité et la durée du sablage ;

-Le choix des finitions (teinture, vernissage, etc.) ;

-La technique utilisée.

Le prix du sablage d’escalier par aérogommage

Cette technique de sablage est la plus courante dans le domaine de la menuiserie. En raison de son efficacité et du rendu qu’elle offre, elle est devenue incontournable. L’aérogommage est un sablage à sec, (mais l’air utilisé est à basse pression) qui utilise la projection d’un abrasif naturel sur la surface ou la structure à entretenir. Parmi les abrasifs fréquemment observés, il y a :

-la calcite ;

-le silicate d’aluminium.

Grâce à ces éléments, l’aérogommage fonctionne aussi bien sur les escaliers que sur les façades. De plus, cette méthode n’altère aucunement la surface ou le support à traiter. Pour sabler un escalier avec la technique d’aérogommage, comptez 40 euros/m2 au minimum. Le prix dépend de l’entreprise que vous choisissez.

NB : cette technique est également efficace pour le ponçage d’une terrasse mobile de piscine.

Le prix du sablage en fonction des finitions

De nombreux types de finitions peuvent être réalisés pour rendre son apparence à votre escalier :

Le vernissage

Le principe est d’appliquer du vernis sur le support dans le but de prolonger la durée de vie des escaliers, tout en participant à son embellissement. Dans ce cas, comptez entre 20 et 40 euros/litre de vernis, hors pose. Le coût dépend de la couleur du vernis choisie, mais également de sa qualité. Le prix de la main d’œuvre est estimé à 15 euros/m2.

La teinture

Appliquer de la peinture après des travaux de sablage est également une excellente alternative pour augmenter la durabilité de la menuiserie. Pour un meilleur rendu, l’idéal est de confier la tâche à un artisan, surtout si vous disposez d’un escalier encloisonné. Pour cette prestation, comptez entre 20 et 30 euros/m2, le tarif variant en fonction de l’artisan choisi.

Le prix du sablage d’escalier selon l’artisan

Réaliser soi-même le sablage de ses escaliers est tout à fait possible. Cependant, en raison de la complexité des travaux, il est préférable de confier la tâche à un professionnel qualifié. En effet, sabler des escaliers peut paraître facile, pourtant du savoir-faire, de la compétence et un peu de connaissance dans le domaine sont nécessaires, surtout concernant la technique. En cas de besoin, n’hésitez pas à contacter PLANCHER MARCEL pour vos travaux de sablage. Leur honoraire s’élève généralement à 30 euros/m2.

Quelle méthode alternative au sablage traditionnel plus respectueuse de l’environnement ?

Le décapage par médias végétaux représente une avancée significative dans le domaine du nettoyage et de la restauration de surfaces. Cette méthode, considérée comme une méthode de sablage alternative respectueuse de l’environnement, utilise des matériaux d’origine végétale, tels que les coques de noix ou de noyaux d’olive, pour éliminer peintures, vernis, ou autres revêtements sans endommager la surface sous-jacente.

Contrairement aux techniques de sablage classiques qui peuvent être abrasives et nocives pour l’environnement, le décapage par médias végétaux est doux et respectueux de l’écosystème. Cette méthode est particulièrement efficace sur des surfaces délicates et est de plus en plus privilégiée dans des secteurs tels que la restauration de véhicules anciens, le nettoyage de bâtiments historiques et la rénovation de meubles. Non seulement elle réduit l’empreinte écologique du processus de décapage, mais elle offre également une solution sûre et efficace pour le nettoyage de précision.

 

Laisser un commentaire

Retour en haut