Peut-on utiliser le parquet bambou dans la salle de bains ?

À l’instar de la cuisine, la salle de bain est la pièce la plus exigeante du fait qu’elles soient, toutes les deux, les pièces les plus humides de la maison. Le sol et les murs requièrent un maximum de délicatesse et recommandent à ce que leur matière de conception soit durable et résistante. Le bambou est-il une bonne idée ? Cela dit, les pros en menuiserie affirment que son attrait lui permet d’être accessible à toutes les pièces. Mais en est-il vraiment de même pour une salle de bain ? Le rapport qualité-prix en vaut-il réellement la peine ?

Du parquet en bambou dans une pièce humide, est-ce possible ?

Tout d’abord, il faut comprendre que les matériaux ne réagissent pas de la même manière selon leur endroit d’utilisation. La durabilité d’un carrelage dans une cuisine est différente de celle du carrelage d’un salon ou d’une chambre à coucher. Toutefois, le parquet n’a jamais été autant conseillé pour une pièce humide. Cependant, la version est différente lorsqu’il s’agit d’un parquet en bambou. Élégant et chaleureux, celui-ci est aujourd’hui la bienvenue dans la salle de bains. Naturellement insensible aux changements de températures et à l’humidité, le sol en bambou envahit nos intérieurs pour son côté pratique, esthétique et durable. Cela a d’ailleurs fait de lui un produit phare du marché de la parqueterie. Parfaitement étanche et disposant d’une durée de vie plus importante que les autres bois ordinaires, le bambou cohabite parfaitement avec l’humidité.

Y a-t-il d’autres avantages ?

Ses avantages en matière d’esthétique et de durabilité sont similaires à ceux du parquet massif en bois, mais son prix reste plus abordable (compris entre 30 et 45 euros par m2). Toutefois, il est jusqu’ici le parquet le plus conseillé pour une salle de bain. Il garantit un sol durable et résistant, tout en veillant à ne pas gâcher votre décoration intérieure. Les experts en maçonnerie affirment qu’il est même indispensable pour une salle de bain. Néanmoins, pour un rendu plus esthétique, optez pour un parquet verni, et c’est encore mieux si vous le vernissez vous-même juste après la pose. Privilégiez le parquet massif au contrecollé. Outre ces avantages indéniables, le bambou est un matériau écologique. Il fait partie des plantes qui repoussent vite, ce qui fait de lui une ressource rapidement renouvelable.

Y a-t-il des inconvénients ?

Bien entendu, sur le très long terme, le bois sera toujours moins résistant à l’eau comparé au carrelage. Au fil du temps, vous allez commencer à voir la différence entre un parquet bambou neuf et un parquet utilisé depuis 10 ans. Certes, il faut vraiment qu’il soit en contact constant avec l’eau pour en voir les effets.

Par ailleurs, tout comme le bois, le parquet bambou est sensible aux rayures. Il recommande un maximum de vigilance lorsque vous déplacez vos meubles. Il se fait marqué très facilement après une pose de baignoire ou de WC. Il en est de même pour les autres pièces lorsque vous déplacez vos canapés ou vos tables.

Entretien

La facilité d’entretien et de pose du parquet bambou font partie de ses plus grands avantages. Il vous suffit de le laver régulièrement après chaque bain. Pour ce faire, vous pouvez juste utiliser une serpillière en microfibre humide et du savon doux. Si le parquet a été lourdement tâché par de la graisse ou par de l’huile, munissez-vous d’une serviette humide et frottez les graisses à l’aide d’un savon noir. Pour n’importe quelle autre tâche comme le vin, vous pouvez juste vous servir d’un linge humide et frotter la tâche avec du vinaigre blanc. Dans le cas où ces règles d’or sont respectées, la durée de vie de votre parquet bambou massif peut être estimée à 100 ans ou plus. En revanche, un parquet bambou stratifié aura une durée de vie de 25 à 30 ans.

Laisser un commentaire

Retour en haut