création d'ouverture sur un mur existant

Les différentes étapes de la création d’une ouverture dans un mur existant

La création d’une ouverture dans un mur existant offre de nombreux atouts. Non seulement, elle ajoute plus de luminosité à une pièce, améliore grandement la circulation de l’air, mais permet également de créer une autre pièce, sans trop débourser. Or, s’il est désormais possible d’effectuer soi-même les travaux, il est fortement recommandé de collaborer avec un artisan. Il en va de la durabilité de la maison, mais aussi de la sécurité des habitants. Toutefois, si vous êtes un bon bricoleur, et que vous souhaitez tenter l’expérience, découvrez dans ce guide les 5 étapes à suivre pour la création d’une ouverture dans un mur existant.

Misez sur une bonne préparation

C’est première étape pour mener à bien des travaux dans la maçonnerie générale. L’objectif est de :

    • planifier et de préparer la zone de création de l’ouverture ;
    • mesurer le mur ;
    • déterminer l’emplacement et la taille de l’ouverture à créer ;
    • s’assurer que le mur n’est pas porteur et qu’il n’y a pas d’éléments pouvant nuire à la mise en œuvre des travaux (tuyaux, fils électriques, conduits de ventilation, etc.).

 

Un conseil, si vous n’êtes pas sûr de la structure du mur, confiez les travaux à un professionnel. En cas de besoin, l’équipe de MAÇONNERIE MERCELINO reste à votre disposition !

Commencez à découper l’ouverture

La deuxième étape consiste à découper l’ouverture dans le mur. Pour ce faire :

    • munissez-vous d’une scie sauteuse pour entailler le mur souhaitée. Attention, s’il s’agit d’un mur en parpaing, utilisez une scie circulaire pour faciliter l’opération. Cependant, il est interdit d’abattre un mur porteur sans l’assistance d’un expert ;

 

    • continuez les travaux en utilisant un marteau et un burin pour casser le mur en petits morceaux. Si vous avez un mur en plâtre, une scie sauteuse est conseillé afin d’éviter de détruire le mur. Généralement, cette étape prend 30 minutes à 5 jours, selon la complexité de l’opération et la superficie du mur.

NB : durant tous les travaux de création d’une ouverture dans un mur existant, portez constamment des lunettes de protection et un masque. Ces équipements participent à votre protection contre l’inhalation de poussière et la projection de fragments, surtout pour les murs enterrés.

Installez le linteau

Une fois l’ouverture découpée, installez le linteau de soutien du mur. Voici les points à connaître sur le sujet :

 

    • le linteau doit être plus long que l’ouverture pour répartir le poids du mur uniformément sur les deux côtés ;

 

    • le linteau peut être en différentes matières : en acier, en béton ou en bois, selon les préférences et les besoins de chaque client ;

 

    • le linteau doit être solidement fixé et à niveau.

Si vous rencontrez des soucis au fur et à mesure de la mise en œuvre des travaux, il est préférable de stopper les opérations et de vous tourner vers un artisan maçon pour la suite. Selon la situation, la construction d’une barbacane peut vous être proposée.

Renforcez le mur

Après l’installation du linteau, il est temps de renforcer le mur autour de l’ouverture. Deux possibilités s’offrent au bricoleur :

    • utilisez des blocs de maçonnerie ou des briques pour remplir l’espace entre le mur et le linteau ;
    • ajoutez du ciment pour renforcer le tout.

Que ce soit l’une ou l’autre, n’oubliez pas de laisser sécher complètement pendant 48 heures avant de continuer. Une fois le mur renforcé, procédez à la finition :

    • pour un mur en plâtre : réparez les parties endommagées à l’aide de plâtre ;
    • pour un mur en brique ou en pierre : sélectionnez une couleur tendance en 2023 pour mettre en valeur le nouvel élément.

Laisser un commentaire

Retour en haut