Doublage de murs : combien ça coûte ?

Que ce soit pour l’esthétique ou pour l’isolation de votre intérieur, le doublage de votre mur s’avère nécessaire. Le choix du doublage se fait en fonction des performances ou selon la présentation. Il se présente dans des finitions diverses en fonction des éléments que vous voulez doubler et des techniques adoptées. Comme tout travaux, le doublage d’un mur a un coût. Tout cela est expliqué en détail sur le site sur le placo.

Un doublage mur avec ou sans isolation

Les murs représentent environ 25% de perte d’énergie d’un logement. Alors, si le doublage sert à cacher les matériaux qui ont servi à la construction de votre maison, vous devez également trouver un isolant de qualité. Il peut s’agir d’un système d’isolation thermique ou phonique. Mais dans les maisons à surface restreintes, il faudra choisir une épaisseur adaptée afin que celle-ci n’ait pas une incidence sur la surface disponible, surtout si vous avez un plancher chauffant. Il en est de même pour le doublage des murs d’une buanderie ou d’un atelier dans un garage.

C’est pour cette raison que le choix de l’ajout de l’isolant à ce doublage est important. Dans la plupart des cas, les professionnels utilisent la laine de verre ou la laine de roche directement collée sur le BA13. Elles sont appréciées pour leur efficacité, leur praticité et leur coût abordable.

Prix du doublage classique d’un mur

La technique de doublage de mur la plus fréquente est le BA13, qui présente des dimensions standards de 2m80 x 1m20. Le placoplâtre est une solution rapide à poser et n’est pas coûteuse dans sa version la plus simple. De 15 à 25 € le m² dans sa version non isolée, vous aurez à débourser 30 à 50 € selon l’isolant choisi. Vous pouvez même opter pour des découpes spéciales qui vous permettent de réaliser toutes formes d’angles, y compris des arrondis. Mais cette finition est l’apanage d’un professionnel en la matière.

Mais dans certains cas, le plâtre a très peu de propriétés isolantes et n’éliminent pas totalement les ponts thermiques. De plus, vous perdrez une partie de la surface habitable. C’est pour cette raison qu’il faut choisir des isolants très compacts pour empiéter le moins possible sur la surface habitable. Il faudra bien sûr vous acquitter d’une somme plus importante pour effectuer ce type de doublage.

Les autres options

Si le placoplâtre est la matériau le plus utilisé lors des travaux de doublage des murs, il existe cependant d’autres options.

En tout premier lieu, on a le lambris. Certes, pour beaucoup, il a pour but de camoufler les problèmes de moisissure ou d’humidité, avec un risque moins élevé que le placo. Mais il peut également être utilisé à titre décoratif. Il peut être à la fois esthétique et moderne. Il peut être posé à la verticale, à l’horizontale ou encore en diagonale. Le prix en fourniture et pose d’un lambris bois de bonne qualité se situe entre 30 et 40 € le m². Vous devez ajouter entre 15 à 20 € d’isolation par m² si vous voulez y ajouter un isolant en laine de verre.

Si vous souhaitez équiper une pièce qui ne nécessite pas forcément la même finition, les experts conseillent d’utiliser de l’OSB. Pour 20 à 30 € le m² posé, vous réaliserez des économies assez conséquentes.

Le prix d’un doublage de mur dépend également du type de placo que vous utilisez. Pour une pose de placo hydrofuge, comptez environ 6€ le m² . Pour une pose de doublage de mur en placo qui résiste aux flammes prévoyez un montant correspondant à 10€ le m².

Quel que soit le type de placo que vous choisirez pour le doublage de mur, confiez toujours la pose à un spécialiste tel que VITALIS Serge

Laisser un commentaire

Retour en haut