Découvrez comment réaliser le ferraillage d’un escalier en béton

Le ferraillage d’un escalier en béton doit être réalisé avec la plus grande minutie pour garantir la bonne tenue de la structure. Pour réussir cette étape, il faut couler le béton à la perfection au premier coup avant qu’il ne durcisse. Comment concevoir le ferraillage d’un escalier en béton ? La réponse dans ce qui suit.

La construction de l’escalier en béton

Si vous avez investi dans le neuf, les étapes suivantes sont à suivre pour réussir la construction d’un escalier en béton :

  • élaboration du plan de l’escalier avec un logiciel de dessin ou à la main ;
  • traçage du profil côté mur pour servir d’appui à l’escalier ;
  • traçage du profil au sol pour délimiter la largeur et le reculement de l’escalier ;
  • traçage du deuxième côté de l’escalier à l’aide d’un limon temporaire ou directement sur le deuxième mur ;
  • fixation du fond du coffrage tout en assurant que la planche est découpée aux bonnes dimensions ;
  • vissage des tasseaux le long des contremarches ;
  • installation de l’armature en fer entre le fond de coffrage et les contremarches ;
  • préparation du béton en plaçant préalablement des pierres dans les marches ;
  • coulage du béton en formant d’abord une première couche épaisse de béton dans la première marche, puis une deuxième plus liquide ;
  • décoffrage des contremarches, du limon provisoire et de la paillasse.

Après avoir retiré le coffrage, laissez la structure sécher pendant environ 15 jours avant de passer au ferraillage.

La réalisation du ferraillage

Un ferraillage au départ à l’arrivée

La réalisation d’un positionnement au niveau inférieur de l’escalier est indispensable pour commencer le ferraillage. La technique utilisée dépend des éléments qui entourent l’escalier. La plupart du temps, il s’agit du sol. Pour cela, la première marche de l’escalier en dessus de la dalle de béton doit être percée afin de faire un scellement chimique. Ancrez ensuite l’escalier au sol. Toutefois, cette procédure ne s’applique pas à un escalier préfabriqué.

Pour préparer une plateforme de maison, les aciers verticaux en barre de 10 doit être sortis et mis en place au départ de l’escalier. D’ailleurs, vous pouvez y replier des attentes d’environ 1 m. Quant à un escalier en étage, suivez la même procédure. Cependant, les attentes doivent être sorties au niveau du plancher poutrelles hourdies.

Un ferraillage pour la paillasse

En général, un treillis soudé en diamètre 6 ou 10 est utilisé pour une paillasse droite. Cela vous permet d’avoir des barres longues et transversales préinstallées. Dans le cas où le recours au treillis soudé n’est pas possible, réalisez un quadrillage de 15-15. Ainsi, vous aurez des barres de 10 croisées.

Par ailleurs, vous avez la possibilité d’ajouter des aciers dans le sens de la longueur pour renforcer la résistance de la structure. Pour cela, vous avez besoin d’aciers ligaturés avec des barres de :

  • 8 pour obtenir 80 cm de croisement ;
  • 10 pour avoir 1 m de croisement. 827550

Un ferraillage au niveau du mur et des marches

Si vous disposez d’un mur en béton, percez des trous au-dessus de la paillasse pour placer les fers à l’intérieur. Respectez une distance de 50 cm à chacune des perforations pour stabiliser la structure. Par ailleurs, le ferraillage au niveau des marches peut être réalisé après le coulage de béton dans la paillasse et ses aciers enrobés. Pour ce faire, une barre de 8 ou de 10 est à placer dans chaque marche. Quoi qu’il en soit, assurez-vous qu’elle ne se place pas sur la partie inférieure de la marche. Privilégiez la position au milieu ou en haut de marche en vous référant à l’angle saillant et au nez de la marche. De plus, prévoyez au moins 3 cm en vue de l’enrobage d’acier.

Laisser un commentaire