plomberie

Les différents types de joints utilisés en plomberie

Pour la réussite d’un projet de plomberie, il est important de prendre soin de l’étanchéité des différents éléments d’assemblage pour éviter toute mauvaise surprise lors de la mise en eau. D’ailleurs, il faut savoir que dans le monde de la plomberie, plusieurs types de joints existent. Dans cet article, vous allez découvrir lesquels.

Pourquoi utiliser un joint d’étanchéité ?

Les joints ont pour rôle de garantir une étanchéité parfaite entre les raccords et les systèmes de distribution. Ce sont d’ailleurs leur diamètre et leur matériau qui sont les plus à considérés du fait qu’ils permettent de les différencier et de faciliter leur facile.

Il faut savoir qu’un joint est placé lors de l’assemblage de deux parties filetées, que ce soient les raccords ou les équipements sanitaires. Cela, dans le but d’obstruer tout interstice entre le filetage femelle et le filetage mâle d’un assemblage afin d’éviter que l’eau s’y introduise, ce qui peut entraîner des fuites.

Quels sont les différents types de joints ?

Il est important de savoir qu’il existe différents types de joints d’étanchéité.

Les joints en fibre vulcanisée

Ce sont les modèles les plus utilisés dans les installations de plomberie. Ils sont à employer pour l’eau chaude, l’eau froide et le chauffage. Toutefois, ils ont une durée de vie courte. Il est donc nécessaire de les remplacer au bout de quelques années si l’installation est soumise à des vibrations régulières.

Leur particularité, c’est qu’ils peuvent être larges et étroits. Pour le premier modèle, il est à disposer sur les raccords à serrage mécanique. Quant aux modèles étroits, ils sont à installer entre les têtes et les corps des robinets.

Les joints plats en caoutchouc

Ce sont les joints à utiliser dans la réalisation de l’étanchéité entre les filetages constitués de matières plastiques tels que les siphons, les tubes en PVC, les tuyaux de machine à laver, etc. En principe, ils sont destinés aux raccordements se faisant manuellement.

Ce qu’il faut savoir, c’est que ces joints ne peuvent être utilisés avec les raccords métalliques qui nécessitent un serrage mécanique. En effet, sous l’effet du serrage, ils peuvent risquer de se couper, d’être emportés dans les canalisations ou de se tordre tout simplement.

Les joints téflon

Ils sont en général de couleur blanche. On les utilise sur les réseaux de gaz et sur les chaudières. D’ailleurs, sachez qu’ils sont capables de supporter de fortes températures, même s’ils sont inférieurs aux températures supportées par des joints bleus. Effectivement, leur avantage c’est d’être solide et durable. Mais surtout, ils sont parfaits pour être employés pour les réseaux de produits chimiques.

Les joints clapets

Ce sont les modèles qui assurent l’étanchéité des robinets à clapets lors de leur fermeture. Le modèle peut d’ailleurs être percé en son milieu ou totalement plein en fonction du modèle de robinet utilisé.

Qu’on les utilise avec de l’eau chaude ou froide, tout est possible. Cependant, leur inconvénient, c’est qu’ils peuvent vieillir de façon précoce lorsqu’on ouvre et ferme les robinets. C’est pourquoi, prévoir de les remplacer est conseillé pour préserver l’étanchéité des équipements.

En résumé, quelles que soient les installations à prévoir en plomberie, il existe un joint spécifique adapté à chacune d’elles. Il suffit de savoir à quoi il va servir afin de faire le bon choix pour une utilisation pérenne et durable. Ainsi, si vous avez un projet de plomberie, vous pouvez faire appel à un professionnel pour le réaliser. D’ailleurs, la société PRS TECHNOLOGIES est là pour répondre à vos attentes et à vos besoins pour effectuer tous les travaux liés à la plomberie. Grâce à son professionnalisme, il saura vous offrir son aide pour des résultats satisfaisants.

Laisser un commentaire

Retour en haut