Bacs

Bacs à fleur en bois : quelles essences choisir ?

Esthétiques et de formes variées, les bacs à fleurs en bois sont le synonyme du chic et du naturel. Design et raffinés, ils embellissent nos jardins, nos terrasses et nos balcons avec une jolie touche atypique. Bacs à fleurs en épicéa, saule, teck, acacia ou encore en pin, vous n’aurez que l’embarras du choix.

Les catégories

Dans le monde de la jardinerie, le bois est divisé en deux catégories. Une donnée importante à prendre en considération avant l’achat d’un bac à fleurs.

  • Le bois de classe 4 : ce type de bois ne craint ni l’humidité ni le pourrissement. De ce fait, il peut être placé au contact du sol sans risque de dégradation rapide. Cette classification répond à des normes bien précises. L’acacia et le teck sont classés dans la catégorie 4, contrairement aux bois de sapin, de mélèze ou d’épicéa, qui eux nécessitent l’application d’un traitement chimique pour intégrer cette catégorie.
  • Le bois autoclave : ce type de bois reçoit un traitement visant à l’immuniser contre les insectes, les champignons jusqu’à le rendre imputrescible. C’est par exemple le cas de l’aubier qui détient le record de longévité dans cette deuxième catégorie. Le bois autoclave est généralement reconnaissable par sa couleur verdâtre.

Les essences de bois

1- L’épicéa

Les modèles de bac en épicéa sont des produits haut de gamme, tout en restant relativement abordables.

D’ailleurs, l’épicéa est un bois robuste mais tendre. Il serait parfait pour des maisons de style rustique.

Attention, cette essence de bois est extrêmement vulnérable à l’eau. Les bacs et les pots de fleurs fabriqués à partir de ce bois doivent donc recevoir quelques traitements fongicides, imputrescibles et imperméabilisants.

2- Le saule

Les modèles de bacs à fleurs en saule sont utilisés comme contenant pour les petites plantes ou celles qui n’exigent pas un arrosage fréquent.

À noter que :

  •  Les bacs en saule sont confectionnés à partir de brindilles et non de planches. C’est l’une des causes de leur fragilité ;
  •  Ces bacs commenceront à montrer des signes de détérioration au bout de seulement deux ans. À la différence de ceux qui sont réalisés par un menuisier professionnel qui eux peuvent atteindre 5 ans.

3- Le teck

Le teck demeure l’une des meilleures essences de bois pour un bac à fleurs. Robuste et hyper résistant, le teck est malheureusement cher.

À savoir que le teck détient les mêmes avantages que le bois d’acacia mis à part sa couleur brune chaude, légèrement cuivrée. Un vrai régal pour les yeux ! Encore faudrait-il trouver le bon menuisier pour avoir un produit de qualité.

4- L’acacia

La solidité de l’acacia justifie son prix élevé.

Le bois d’acacia ou de robinier est classé dans la catégorie 4 à l’état brut. Autre atout non négligeable : ce type de bois est lisse et ne présente que peu d’aspérités.
Bon à avoir :

L’acacia est souvent comparé au teck en raison de sa haute résistance, mais s’avère moins cher que beaucoup d’essences exotiques.

5- Le pin

Les bacs à fleurs en pin ou en sapin possèdent à peu près les mêmes qualités que les bacs en épicéa. Leur prix se justifie par leur longévité.

Le bois de pin est légèrement rosé et, au fil des années, vire un peu au gris.

NB :
Ce modèle de bac nécessite également un traitement fongicide.

Les prix

Les prix des bacs à fleurs et des pots en bois dépendent, de leurs formes, de leurs tailles et de leurs essences :

  • Comptez de 50 €, pour un bac petit modèle en mélèze, à plus de 200 € le bac de même taille en teck ;
  • Le même modèle pour une même essence peut varier du simple au double et d’un fournisseur à l’autre.

Laisser un commentaire

Retour en haut