Quel type d’implantation choisir pour sa cuisine équipée ?

Réfléchir à l’implantation de sa future cuisine équipée n’est pas chose aisée. En effet, de nombreux paramètres sont à prendre en compte pour faire le meilleur choix. Passons donc en revue les principales options qui s’offrent à vous.

Implantation en L

L’implantation en L consiste à disposer les meubles le long de deux murs adjacents. Cette configuration permet de délimiter nettement l’espace cuisine du reste de la pièce, tout en optimisant l’utilisation des murs.

Elle offre une ergonomie optimale pour le cuisinier, avec des plans de travail accessibles facilement. Le coin repas peut être intégré harmonieusement. Et en ce qui concerne le rangement, les tiroirs et les placards trouveront leur place naturellement.

Enfin, ce type d’implantation s’adapte aussi bien à des cuisines spacieuses qu’à des espaces plus réduits. Par contre, l’inconvénient majeur réside dans le manque d’interaction entre le cuisinier et ses convives.

Implantation en U

Faire une implantation de cuisine en U permet de profiter de trois murs, ce qui optimise le plan de travail et la capacité de rangement. Cette implantation favorise la convivialité en permettant au cuistot d’interagir avec ses invités. Il peut même conserver un espace cuisine parfaitement délimité.

Avec ce type d’implantation, le coin repas trouve naturellement sa place dans l’espace central. Cependant, cette configuration demande une cuisine de taille confortable.

Cuisine avec Îlot central

L’îlot central apporte une touche de modernité à la cuisine, tout en permettant une optimisation de l’espace. Placé au cœur de la pièce, il agrandit la zone de travail et les possibilités de rangement. C’est aussi un élément de connexion entre l’espace cuisson et l’espace repas. Privilégiez cette option pour une grande cuisine lumineuse et aérée. Son côté pratique est indéniable, mais il faut faire attention à ne pas rendre l’espace trop encombré.

Implantation en G

Cette configuration reprend le principe d’aménager la cuisine le long de deux murs, avec une patte supplémentaire. Outre l’optimisation des rangements et plans de travail, l’implantation en G permet d’intégrer une petite table à manger. L’espace est donc complètement délimité. Elle est parfaite dans une cuisine familiale de taille moyenne et apporte un bon compromis entre convivialité et fonctionnalité.

Implantation en I

L’implantation dite en I ou linéaire consiste à disposer tous les éléments de la cuisine le long d’un seul et même mur. Cette option ultra-fonctionnelle convient parfaitement aux petits espaces, car elle optimise la place disponible.

Les déplacements sont facilités dans une cuisine réduite. Son inconvénient majeur reste néanmoins le côté peu convivial. Le cuisinier aura bien du mal à discuter avec ses convives dans ce type d’implantation. Réfléchissez bien avant de l’adopter pour une cuisine à vocation familiale.

Laisser un commentaire