chatière toiture

Chatière de toiture : nos conseils pour réussir son installation

Élément indispensable de la toiture, la chatière possède à la fois des atouts esthétiques et fonctionnels. Cette ouverture est destinée à la ventilation du toit en vue de prévenir l’infiltration d’air et d’humidité dans l’habitation. Pas une, mais plusieurs chatières sont nécessaires pour obtenir un ensemble suffisamment sec. Étant une tâche délicate, l’installation nécessite un savoir-faire et la connaissance de quelques techniques que vous allez retrouver dans cet article.

Définition d’une chatière de toiture

La tuile chatière est une ouverture conçue pour assurer l’aération naturelle d’un toit, d’où ses autres appellations : « chatière de ventilation » ou « évent de ventilation ». L’air extérieur circule mieux grâce à un trou d’aération présent sur le dispositif. Disposées à plusieurs endroits de la toiture, les chatières réduisent la condensation sous la charpente et permettent d’éviter l’apparition de moisissures dans les combles et les greniers.

Afin de satisfaire les besoins des propriétaires, les fabricants proposent différentes formes de tuile chatière (arrondie, semi-arrondie, plate, rectangulaire, carrée, triangulaire) qui se déclinent en divers matériaux (zinc, terre cuite, matières plastiques). Quoi qu’il en soit, les modèles vendus sur le marché peuvent s’adapter à tout type de configuration de toiture.

Bon à savoir :

Les tuiles chatières ne conviennent pas forcément au matériau de votre toiture. En effet, seuls les toits en tuiles, en ardoise, en PVC et en bois sont adaptés à ce dispositif. Pour une couverture en acier ou en zinc, il vaut mieux installer des closoirs ou des lames d’air.

Installation d’une chatière de toiture

La pose de tuiles chatières exige le respect de certaines règles de précaution, raison pour laquelle il est recommandé de faire appel à des couvreurs. Équipés d’un équipement adéquat (échelle, gants de travail, lunettes de protection, chaussures antidérapantes, masque à poussière…), ils sauront réaliser les travaux en toute sécurité. Il faut également noter que l’installation de chatières doit s’effectuer lors de beau temps et non lors des pluies, de la neige ou d’une mauvaise condition climatique.

Néanmoins, si vous estimez que vous pouvez réaliser vous-même l’installation, voici les étapes à suivre pour réussir cette dernière.

Définir le nombre de chatières nécessaire

Avant de commencer les travaux, vous devez d’abord déterminer de manière précise la surface de votre toiture. Vous pourrez ensuite calculer le nombre de chatières à installer. À savoir, une chatière de 20 cm² peut assurer la ventilation d’une superficie de 30 m².

Déterminer l’emplacement de la chatière

L’endroit idéal pour placer une chatière est au milieu de la toiture. Vérifiez bien qu’aucun chevron de charpente ou câble électrique ne se trouve à proximité de l’emplacement envisagé. Aussi, installez l’évent de ventilation à une distance minimum de 50 cm de l’encoignure de la toiture. Vous pouvez maintenant, marquer l’emplacement du dispositif à l’aide d’un clou enfoncé sur le plafond du grenier.

Réaliser un tracé sur le toit et découper la chatière

Généralement, l’évent de ventilation s’accompagne d’un gabarit en carton pour faciliter le tracé de découpe. Placez le gabarit sur la surface du toit et dessinez le contour à l’aide d’un crayon. Commencez ensuite à ôter les tuiles ou les bardeaux à l’endroit souhaité pour la chatière.

Utilisez un perçoir de 10 mm pour percer les angles (4 pour une chatière rectangle ou carrée et 3 pour un modèle triangulaire). Sciez en suivant les contours pré-réalisés.

Procéder à la finition

Vous devez lisser et arrondir les angles de découpe pour que la chatière puisse facilement entrer dans la cavité dédiée. Réalisez ce travail avec un papier verre. Celui-ci étant achevé, vous pourrez passer à la pose définitive de l’évent.

Installer définitivement la chatière

Appliquez du mastic sur l’alaise de la chatière pour garantir une solide fixation de celle-ci à la surface de la toiture. Clouez ou percez les lames de fixation de manière horizontale. Enfin, recouvrez l’alaise avec les bardeaux ou les tuiles enlevés précédemment.

Vérifier l’étanchéité de la toiture

Une installation réussie implique une parfaite étanchéité de tout l’ensemble. Après avoir contrôlé la fixation du dispositif, vérifiez si l’ensemble est bien étanche. Testez en y versant de l’eau si nécessaire.

Répétez ces étapes pour l’installation des autres chatières. Veillez à ce que l’espacement entre elles soit équitable.

Laisser un commentaire

Retour en haut